Avis Roland F107 et RP107 : Encore plus abordable !

La série KDP de Kawai et la gamme YDP de Yamaha ont obtenu d’excellents résultats dans nos tests, car ce sont d’excellentes options pour tous ceux qui recherchent un instrument pouvant être utilisé comme meuble. …

La série KDP de Kawai et la gamme YDP de Yamaha ont obtenu d’excellents résultats dans nos tests, car ce sont d’excellentes options pour tous ceux qui recherchent un instrument pouvant être utilisé comme meuble.

Aujourd’hui, nous examinons le RP107 et le F107 de Roland, deux pianos numériques qui se situent dans le segment des pianos numériques de type console.

Nous sommes très intéressés de voir comment les récentes améliorations apportées par Roland à ses instruments portables (comme l’excellente série FP-X) se traduiront dans ces instruments économiques.

Si vous avez une impression de déjà-vu, comme si nous avions déjà parlé de ces instruments, vous vous souvenez peut-être de nos critiques du RP701 et du F701.

Le RP-107 et le F-107 que nous examinons aujourd’hui sont les variantes les moins chères de ces instruments, bien que l’on puisse regretter l’inversion de la numérotation.

Design

Le design du Roland F107

Le RP-107 et le F-107 sont essentiellement les mêmes instruments sous le capot. La seule différence réside dans leur conception physique.

Ces instruments héritent de l’ADN des précédents pianos numériques de type console de Roland, à savoir le F-140R et le RP501R, qui ont été rafraîchis pour devenir le RP701 et le F701, que nous avons examinés en 2022.

Commençons par discuter des deux instruments et de leurs différences.

Roland RP-107

Le RP-107 est un piano numérique conventionnel de type console, ressemblant à un piano droit sans le meuble. Si vous recherchez un instrument qui contribue à l’ambiance de votre salon, je dirais que le RP-107 est la solution idéale.

Les dimensions du RP-107 sont 137,8 cm (L) x 41 cm (P) x 98,2 cm (H), et il pèse 37,0 kg. Ce poids correspond à ce que l’on peut attendre de pianos numériques de type meuble à ce prix .

Le Roland RP-107

Le corps de l’appareil est en bois et, malgré son prix, il donne une impression de solidité.

Il n’y a aucune flexion sur le clavier, et le corps en bois semble durable. La texture n’est peut-être pas aussi “chic” que celle du RP701, mais je suis tout à fait prêt à faire quelques compromis pour réduire les coûts.

Le RP-107 n’existe qu’en noir. Si vous souhaitez plus de variété, vous devrez opter pour le RP701, qui existe en 4 couleurs différentes.

Roland F-107

Le F-107, quant à lui, est un instrument plus aérodynamique. Son corps réduit le volume de l’instrument, ce qui lui confère une allure générale plus élégante.

L’une des astuces utilisées pour y parvenir est le pupitre de musique, qui utilise un design pliant qui sert également de pupitre. J’ai toujours trouvé cette conception très ingénieuse, et son look épuré est à la fois moderne et élégant.

Le Roland F107

Cela signifie également que le F-107 est plus petit que le RP-107, avec des dimensions de 136 cm) (L) x 34,5 cm (P) x 77,8 cm) (H), pour un poids de 34,5 kg. Si vous travaillez dans un espace limité, je vous recommande d’opter pour le F-107 plutôt que pour le RP-107.

Hormis le design du couvercle, le F-107 présente les mêmes qualités que le RP-107. Il est bien construit et ne fléchit pas grâce à sa structure en bois. Il devrait vous servir pendant de nombreuses années si vous décidez de l’acheter.

Tout comme le RP-107, le F-107 n’existe qu’en noir.

Roland RP107 Roland F107 Kawai KPD120 Yamaha YDP-S35 Yamaha YDP-145 Casio PX-870
Le Roland RP107 Le Roland F107 Le Kawai KPD120 Le Yamaha YDP-S35 Le Yamaha YDP-145 Le Casio PX-870
Touches 88 88 88 88 88 88
Largeur 137,6 cm 135,8 cm 136 cm 134,6 cm 135,6 cm 139,1 cm
Profondeur 40,8 cm 34,5 cm 40,5 cm 29,7 cm 42,1 cm 29,7 cm
Hauteur 98 cm 90,9 cm 85,5 cm 96,7 cm 81,2 cm 80 cm
Poids 37,1 kg 34,4 kg 37 kg 36,7 kg 37,6 kg 34 kg
Commander

Conception globale partagée

Dans l’ensemble, les deux instruments sont solides, même s’ils n’ont pas la même consistance que leurs homologues plus onéreux. Par exemple, le pupitre est en plastique, ce qui contraste fortement avec le reste du boitier en bois.

L’instrument que vous choisirez dépendra en fin de compte de vos préférences esthétiques et des problèmes d’espace que vous pourriez rencontrer. Hormis ces différences visuelles, les deux instruments sont fondamentalement identiques.

Le Roland F107 et RP107

Le schéma de contrôle du RP-107 et du F-107 est pratiquement identique. Il est très minimaliste et se compose uniquement de 4 boutons situés à gauche du clavier. Pour modifier les paramètres, vous devez utiliser des combinaisons de touches du clavier et de boutons.

Par exemple, si vous souhaitez passer d’un son à l’autre, vous devez maintenir le bouton “Settings” enfoncé, puis appuyer sur la touche correspondant au son souhaité.

Si l’utilisation de combinaisons de boutons et de touches permet d’obtenir un aspect général épuré, avec très peu de composants “techniques” qui viennent ternir la belle construction, je trouve qu’elle sacrifie un peu l’utilisation du piano numérique.

Sur les RP701 et F701, Roland a contourné ce problème en incorporant un écran OLED avec plus de boutons, ce qui rend l’expérience plus simple et ne nécessite pas d’avoir le manuel à portée de main.

Les boutons du Rolland F107

Cela ne veut pas dire que Roland a lésiné sur la qualité. Les boutons ont un clic tactile et le bouton d’alimentation est également doté d’un rétroéclairage qui indique si l’instrument est actif ou non. Bien que les boutons soient un peu petits, ils contribuent à l’ambiance épurée et minimaliste recherchée par Roland.

Je ne suis pas fan de la façon dont les commandes de volume sont basées sur des boutons. Il y a 5 voyants sur le côté du contrôle du volume qui indiquent le niveau sonore des sorties à tout moment, mais cela ne donne pas vraiment la sensation de contrôle que l’on obtiendrait avec un curseur ou un bouton.

Les commandes du Roland f107

En fin de compte, je pense que ces contrôles laissent à désirer du point de vue de la facilité d’utilisation, mais cela ne reste que mon avis et ce genre de contrôle pour tout à fait plaire à d’autres.

Malgré mes nombreuses plaintes en termes de contrôles, je donnerais au RP-107 et au F-107 un laissez-passer pour le design général, car ils sont parfaitement fonctionnels en tant que clavier d’entrée de gamme, en particulier lorsqu’il y a d’autres aspects dans lesquels ils excellent.

Clavier

À mon avis, le principal atout du RP107 et du F107 réside dans leurs touches.

Un piano numérique vise à reproduire la sensation et le son d’un véritable piano acoustique, et les deux facteurs clés qui permettent d’atteindre cet objectif sont les touches et les sons.

C’est particulièrement difficile dans les catégories de prix inférieures, car de nombreuses fonctions de pointe sont associées à un coût de fabrication plus élevé.

Le clavier du Roland F107 et RP107

Le RP107/F107 est équipé de la mécanique PHA-4 Standard de Roland, le choix de Roland pour la plupart de ses pianos numériques d’entrée et de milieu de gamme. Les mêmes touches étaient utilisées sur le RP701 et le F701 que nous avons examinés précédemment.

Bien que ces touches fassent partie des moins chères de l’arsenal Roland, je ne les écarterais pas pour autant.

La mécanique PHA-4 Standard est très compétente et se retrouve même dans certains instruments de milieu de gamme de Roland, comme le RD88, qui s’adresse aux pianistes de scène exigeant de la fiabilité avant tout.

Le principal attrait des touches du RP107 est leur toucher. Roland qualifie le clavier PHA-4 Standard de “naturel et réaliste”, et je dirais que c’est une bonne description.

En termes de poids, le PHA-4 Standard évite les claviers trop légers que l’on trouve généralement à ce niveau de prix, et offre une expérience de jeu qui devrait être suffisamment familière à tous ceux qui ont été élevés avec de vrais pianos acoustiques.

Le RP107 et le F107 sont également dotés d’un clavier gradué, où les octaves inférieures ont des poids plus importants que les touches des registres supérieurs.

L'action de marteau du Roland F107 et RP107

Ces touches se distinguent également par leur réactivité. La mécanique PHA-4 Standard utilise trois capteurs pour suivre la position de chaque touche, ce qui se traduit par une expérience plus précise que celle de la concurrence. C’est également l’un des rares pianos de cette catégorie de prix à être doté d’un échappement simulé.

La qualité du toucher s’étend également aux touches. Bien que les touches du PHA-4 Standard soient entièrement en plastique, leur surface est également texturée, ce qui leur confère un aspect plus premium, tout en offrant une meilleure adhérence aux personnes qui ont les mains moites.

Les touches du Roland F107 et RP107

Avant de conclure, le poids de la mécanique PHA-4 Standard est une plainte fréquente des utilisateurs.

Certaines personnes trouvent que les clés PHA-4 Standard sont un peu lourdes. Cela n’a pas été un problème pour moi, mais je vous recommande de l’essayer en personne pour voir si vous êtes dans le même cas.

Dans l’ensemble, le RP107 et le F107 sont tous deux dotés d’un excellent clavier qui offre une excellente sensation de jeu. Je dirais même qu’il s’agit du meilleur clavier que l’on puisse trouver parmi les pianos numériques de type console à ce niveau de prix.

Son

Outre les touches, nous devons également évaluer un piano numérique en fonction de ses sons intégrés. Heureusement, Roland dispose d’une longue expérience dans ce domaine.

Le RP107 et le F107 sont tous deux équipés du moteur sonore SuperNATURAL de Roland et comprennent un total de 15 sonorités intégrées*.

Le moteur sonore Supernatural

(*Roland a réussi à glisser quelques bonus supplémentaires lorsque vous utilisez l’application compagnon, qui étend le jeu de sons avec 255 sons General MIDI 2 supplémentaires).

Ces sons comprennent

  • Piano : 4 pianos acoustiques
  • E.Piano : 3 pianos électriques
  • 3 instruments à mailloches – clavecin, célesta et vibraphone
  • 2 Orgues – tuyaux et jazz
  • Cordes orchestrales
  • Synthétiseur doux
  • Jazz Scat – sons vocaux de “Doo”, “Doot”, “Bap” et “Daw”.

Le moteur sonore SuperNATURAL qui équipe ces pianos utilise une approche hybride, qui combine des enregistrements réels et une modélisation physique, ce qui permet d’obtenir des pianos plus réalistes que les enregistrements habituels.

Depuis 2020, Roland a également mis à jour son moteur sonore en améliorant son réalisme. Cela est dû en grande partie au nouveau chipset Behavior Modelling Core (BMC), qui permet une modélisation et une reproduction sonore plus détaillées. Ces améliorations se traduisent par des avantages concrets.

Pianos

Les pianos SuperNATURAL de Roland ont tendance à se démarquer.

Contrairement au style d’enregistrement large et naturel des concurrents tels que Yamaha et Kawai, les pianos Roland ont tendance à sonner plus “en face”, optant pour un son plus proche du micro qui rappelle davantage les enregistrements en studio.

Le son de piano du Roland F107 et RP107

Il en résulte un son de piano que l’on peut facilement qualifier de “propre”. Vous obtenez un son très brut qui est parfait pour la pratique, et qui pourrait même servir d’accompagnement dans les groupes modernes.

Alors que les pianos SuperNATURAL antérieurs à 2020 avaient tendance à sonner trop brillants et trop fins (presque comme s’il y avait une courbe d’égalisation en forme de V), le nouveau programme corrige la plupart de ces problèmes, en donnant à ces sons de piano une réponse en fréquence plus équilibrée, ce qui les rend tout à fait agréables à l’oreille.

Le son de piano du Roland F107

Ces sons sont également réactifs et parviennent à capturer les subtiles différences de dynamique. Le mariage des touches PHA-4 Standard et du moteur sonore SuperNATURAL est une combinaison solide, et je comprends pourquoi il s’agit de la combinaison préférée de Roland pour de nombreux instruments.

Cependant, ce profil sonore ne convient pas à tout le monde. Certaines personnes trouvent que les échantillons SuperNATURAL sont un peu trop “synthétiques”, et je comprends leur point de vue.

Les sons de piano de Roland s’apparentent à des enregistrements de studio, alors que la plupart des autres pianos numériques tendent à produire un son digne d’une salle de récital, avec un son plus grand que nature qui vous donne l’impression d’être assis devant un vrai piano. C’est notamment le cas du Kawai KDP75 et du Yamaha YDP-145 que nous avons récemment présentés.

Personnellement, j’aime les pianos SuperNATURAL pour m’entraîner. Le son presque stérile signifie qu’il y a très peu de choses entre vous et votre jeu, ce qui signifie que toutes les erreurs que vous pourriez commettre sont claires comme le jour. De même, le son de studio convient parfaitement aux genres que je préfère, à savoir le rock et la pop.

Cependant, si vous préférez un son classique plus sombre avec plus d’ambiance, le piano SuperNATURAL pourrait vous laisser sur votre faim.

C’est pourquoi nous recommandons généralement de tester ces instruments en personne, car vous ne pouvez pas décider de remplacer le son intégré de votre piano numérique une fois l’achat effectué.

Autres sons

Les autres catégories complètent la palette sonore du RP107 et du F107.

Les pianos non acoustiques sont probablement le point fort des sons intégrés. Ils comprennent un piano de type Fender Rhodes, un son de type FM-synthé et un son de piano synthétisé inspiré des années 80. Il s’agit de sons de base pour tout claviériste et ils devraient être parfaitement utilisables pour l’entraînement.

Les autres sons du Roland F107 et RP107

La catégorie des clavecins et des mailloches est acceptable, car elle offre aux pianistes ayant reçu une formation classique quelques sons qui pourraient être nécessaires à leur cursus.

Les deux orgues inclus sont corrects, bien que je préfère le préréglage Jazz Organ grâce à son émulation convaincante de haut-parleur rotatif. Notez toutefois qu’il n’est pas possible de modifier la vitesse de rotation.

Les cordes et les pads sont tous deux solides, offrant un son riche et soutenu sur lequel s’appuyer. L’expertise de Roland en matière de synthétiseurs s’illustre ici, le preset de pads étant particulièrement polyvalent sans être surpuissant.

Les sons de cordes du Roland F107 et RP107

Enfin, il y a le préréglage “Jazz Scat”, que je vais passer, car je ne sais pas vraiment comment l’utiliser efficacement.

Dans l’ensemble, je dirais que le RP-107 et le F-107 disposent d’une sélection décente de sons. Bien qu’il semble y avoir quelques absences notables, comme les sons de basse, je dirais que ce qui est disponible est plus que suffisant pour la plupart des pianistes et des claviéristes.

Il y a aussi la banque de sons “GM2”, qui n’est accessible qu’après avoir connecté l’application compagnon. Bien que les 255 sons de cette catégorie soient plus basiques que les autres, ils sont davantage destinés à être utilisés comme sonorités d’accompagnement, que nous aborderons plus en détail dans la section Fonctionnalités de cet article.

Effets

Le RP-107 et le F-107 partagent la même section d’effets dépouillée, composée des effets “Ambience” et “Brilliance”.

L’unité “Ambience” sert de réverbération. Elle comprend un algorithme de hall unique, avec 10 niveaux distincts. L’intensité de l’effet contrôle simultanément la profondeur et la taille de l’effet de réverbération. Cet effet peut ajouter de l’air et de l’espace à vos sons.

Les effets du Roland F107 et RP107

L’effet “Brilliance” agit comme un égaliseur de haut niveau. Il comprend 21 valeurs distinctes, allant de -10 à +10. Cela donne aux utilisateurs un certain degré de contrôle sur les courbes de réponse en fréquence de chaque préréglage.

Si vous utilisez un casque, vous disposez également de l’effet “Headphone 3D Ambience”. Cet effet n’est actif que lorsque le casque est connecté et ne s’applique qu’aux sons de piano.

Cette fonction utilise des améliorations stéréo pour donner l’impression que vous êtes placé devant un piano. C’est suffisamment subtil pour que je le laisse activé pendant toute la durée de mon test.

Polyphonie

La polyphonie du Roland F107 et RP107

Qu’est-ce que la polyphonie ?

La polyphonie est le nombre de notes qu’un piano numérique peut produire en même temps.

La plupart des pianos numériques contemporains sont équipés d’une polyphonie de 64, 128, 192 ou 256 notes.

Vous vous demandez peut-être comment il est possible de jouer simultanément 32, 64 ou même 128 notes, s’il n’y a que 88 touches et que nous ne les jouons jamais toutes en même temps.

Tout d’abord, de nombreux pianos numériques actuels utilisent des échantillons stéréo, ce qui nécessite parfois deux notes, voire plus, pour chaque touche jouée.

En outre, l’utilisation de la pédale de sustain, les effets sonores (réverbération, chorus), le double mode (superposition) et même le tic-tac du métronome occupent des notes supplémentaires de polyphonie.

Par exemple, lorsque vous appuyez sur la pédale de sustain, les premières notes jouées continuent de sonner pendant que vous en ajoutez de nouvelles, et le piano a besoin de plus de mémoire pour que toutes les notes sonnent.

Un autre exemple de consommation de polyphonie est celui de la lecture d’un morceau (qui peut également être votre propre performance enregistrée) ou de l’accompagnement automatique.

Dans ce cas, le piano aura besoin de polyphonie non seulement pour les notes que vous jouez, mais aussi pour la piste d’accompagnement.

Lorsque vous atteignez le plafond de polyphonie, le piano commence à laisser tomber les premières notes jouées afin de libérer de la mémoire pour les nouvelles notes, ce qui affecte la qualité et l’ampleur du son.

Vous aurez rarement besoin des 192 ou 256 voix de polyphonie en même temps, mais dans certains cas, vous pouvez atteindre les limites de 64 ou même 128 notes, surtout si vous aimez superposer plusieurs sons et créer des enregistrements multipistes.

Il est souhaitable d’avoir au moins 64 notes de polyphonie.

Le RP107 et le F107 sont tous deux dotés d’une polyphonie de 256 notes.

Heureusement, le nombre maximum de notes étant de 256, vous n’atteindrez presque jamais la limite.

Même en jouant des sons multiéchantillons superposés avec de longues phrases soutenues, je n’ai rencontré aucun problème pendant le playtest.

Haut-Parleurs

Le RP107 et le F107 sont tous deux équipés de la même paire de haut-parleurs de 8W, avec la même puissance et les mêmes dimensions.

Les haut-parleurs sont orientés vers le bas, ce qui est l’approche standard pour la plupart des pianos numériques de type meuble.

Les haut-parleurs du Roland F107 et RP107

Bien que la puissance de 8 W ne semble pas énorme, les enceintes parviennent à fournir une bonne projection. Les RP107/F107 devraient être capables de remplir une petite pièce même sans amplification externe. Toutefois, ces haut-parleurs semblent présenter une certaine distorsion à des volumes plus élevés, il faut donc de se méfier.

En ce qui concerne la réponse en fréquence, je dirais que ces enceintes sont bonnes. À des niveaux de volume intermédiaires, elles délivrent un son neutre qui semble équilibré entre les basses et les aigus.

Cependant, les médiums et les basses semblent souffrir lorsque vous augmentez le gain. Je recommanderais une amplification externe si vous avez besoin de plus de volume.

Il est intéressant de noter que le RP107 et le F107 n’ont pas de sorties stéréo 6,3 mm dédiées. Si vous décidez d’opter pour une amplification externe, vous devrez vous procurer des convertisseurs.

Fonctionnalités

Les fonctionnalités du Roland F107 et RP107

Malgré l’absence de commandes dédiées, les RP107 et F107 sont dotés de quelques fonctions supplémentaires qui les placent au-dessus des autres pianos numériques de type meuble.

Nous commencerons par un bref aperçu des paramètres modifiables et des fonctionnalités disponibles sur les deux instruments.

Fonctions

Quelques réglages notables sur le RP107 et le F107 :

  • TRANSPOSER. Cela vous permet de changer la tonalité jouée. Par exemple, vous pouvez transposer vers le bas de 2 demi-tons, et votre jeu en clé de Do sonnera comme une clé de La#.
  • METRONOME. Une pression sur le bouton du métronome active le métronome intégré. Le tempo peut être réglé à l’aide des boutons dédiés.
  • PARAMÈTRES DU MÉTRONOME. Vous pouvez modifier la signature temporelle, le temps mort, le motif, le volume et la tonalité du métronome.
  • MASTER TUNING. L’accord du La central peut être modifié de 415,3 Hz à 466,2 Hz.

Toutes ces fonctions sont modifiables à l’aide des combinaisons de touches et de boutons, mais vous pouvez également choisir d’utiliser l’application Piano de Roland via une connexion Bluetooth, qui offre un schéma de contrôle alternatif et présente l’avantage d’avoir une interface tactile plus grande.

Outre ces fonctions, d’autres caractéristiques méritent d’être abordées en détail.

Modes

Le RP107 et le F107 comprennent tous deux deux modes différents. Il y a le mode double et le mode jumelé.

Le mode double fonctionne comme le mode “Layer” que l’on trouve normalement sur la plupart des pianos numériques. Lorsque ce mode est activé, vous pouvez sélectionner deux sonorités différentes qui peuvent être déclenchées simultanément à chaque pression de touche, ce qui permet d’obtenir une sonorité plus riche.

Le mode double du Roland F107 et RP107

Le mode duo est quant à lui conçu pour les sessions d’enseignement individuelles. Lorsqu’il est activé, le clavier est divisé en deux moitiés d’octaves égales. Les enseignants peuvent trouver ce mode utile pour les démonstrations lorsqu’ils sont assis à côté de leurs élèves.

Le mode duo du Roland F107 et RP107

L’absence de mode split est notable, mais je suppose que c’est compréhensible, car ces modèles n’ont pas de préréglages de basses, et il n’y a donc pas de besoin pressant d’un mode dédié pour les claviéristes.

Enregistrement et lecture de chansons

La fonctionnalité d’enregistrement de chansons est incluse, et vous pouvez exporter des chansons sur un lecteur USB externe.

Le format MIDI du Roland F107 et RP107

L’enregistreur embarqué est extrêmement basique et ne prend en charge que l’enregistrement sur une seule piste, ce qui ne permet pas d’ajouter des éléments à des chansons existantes par le biais de l’overdubbing.

Même si vous ne composerez pas de symphonies sur le RP107, il remplit son rôle de simple bloc-notes pour capturer des idées dans l’urgence.

Les morceaux sont enregistrés sous forme de fichiers MIDI standard, ce qui vous permet de transférer vos enregistrements sur une station de travail audio numérique dédiée pour une édition plus poussée grâce à la possibilité de transfert sur clé USB.

Application Roland Piano

L'application Roland Piano

Comme nous y avons fait allusion dans cet article, vous pouvez relier le piano à vos appareils intelligents via l’application Roland Piano App, ce qui vous permet d’accéder aux commandes sans avoir à vous soumettre aux combinaisons de boutons et de touches.

L’application est disponible gratuitement sur Android et iOS.

En termes de nécessité, je dirais que l’application remplit son rôle. Si vous partagez mon aversion (quelque peu irrationnelle) pour les schémas de commande compliqués, utiliser votre smartphone comme une “télécommande” avec un écran tactile semble beaucoup plus simple.

J’avais quelques problèmes avec l’ancienne application compagnon de Roland (Piano Every Day), mais ils semblent avoir été résolus avec la nouvelle application Roland Piano. L’interface est élégante sur mon smartphone, et j’ai trouvé l’expérience globale simple et efficace.

L'application Roland Piano

Même si vous ne souhaitez pas une meilleure interface utilisateur, je dirais que l’application vaut la peine d’être téléchargée, car elle permet d’accéder à des fonctions cachées que Roland ne documente nulle part.

Rythmes d’accompagnement

Je suis toujours étonné que Roland ne commercialise pas ses fonctions d’accompagnement dans ses dernières versions de pianos numériques.

Depuis le FP-30X, Roland a secrètement intégré un grand nombre de rythmes et de fonctions d’accompagnement dans ses pianos numériques, ce qui représente une valeur ajoutée considérable.

Les accompagnements du Roland F107 et RP107

Notez que ces fonctions sont verrouillées derrière l’application, vous ne pouvez pas y accéder sans un smartphone ou une tablette ayant l’application.

En utilisant l’application, vous pouvez commencer à jouer des accompagnements avec un suivi complet de la main gauche et des accords. C’est un énorme avantage pour moi, d’autant plus que cela vous permet de suivre des cours axés sur le clavier.

Si vous avez toujours voulu être un homme-orchestre, c’est un ajout génial qui rend l’application d’autant plus intéressante.

Connectivité Bluetooth

Le Bluetooth du Roland F107 et RP107

En plus de vous permettre d’utiliser les applications, la fonctionnalité Bluetooth du RP-107 peut également être utilisée pour interagir avec d’autres applications. Les fonctions Bluetooth Audio et MIDI sont toutes deux prises en charge.

La fonction Bluetooth Audio vous permet de lire le son de vos appareils intelligents via les haut-parleurs intégrés, ce qui peut s’avérer utile si vous souhaitez écouter une piste d’accompagnement.

Cette opération est nécessaire, car le RP107 et le F107 n’ont pas de prise d’entrée AUX.

Le MIDI Bluetooth vous permet d’utiliser le clavier comme contrôleur MIDI pour les applications musicales de votre appareil intelligent, ou simplement d’enregistrer sans avoir besoin de la clé USB pour le transfert.

Connectivité

Les RP107 et F107 sont tous deux dotés d’options de connectivité assez sommaires, mais je dirais qu’elles comprennent à peu près tout ce dont vous avez besoin.

Deux prises casque constituent les sorties principales du RP-107 /F-107. Il s’agit d’une prise mini-TRS 3,1 mm et d’une prise TRS 6,3 mm, ce qui vous permet d’utiliser n’importe quel type de casque standard sans avoir à vous embarrasser de convertisseurs.

Notez qu’il n’y a pas de jacks de sortie stéréo 6,3 mm dédiés, vous devrez donc utiliser les sorties casque si vous souhaitez équiper le RP107 d’une amplification externe.

La connectivités du Roland F107 et RP107

Un port USB de type A peut être utilisé pour connecter une clé USB. Celle-ci peut être utilisée pour exporter vos morceaux enregistrés sous forme de fichiers MIDI, qui peuvent ensuite être transférés sur un PC à des fins d’édition ou d’archivage.

Il y a également un port USB de type B pour ordinateur, qui prend en charge à la fois l’audio USB et le MIDI.

Cela vous permet d’utiliser le RP107/F107 comme contrôleur MIDI dans une station de travail audio numérique, et le fait que l’USB Audio soit également pris en charge signifie que vous pouvez enregistrer directement les sons de l’instrument sans avoir besoin de connecteurs audio.

Accessoires

Les modèles de base RP107 et F107 sont tous deux livrés avec les accessoires suivants :

  • Manuel d’utilisation et fiche de sécurité
  • Manuel d’assemblage
  • Adaptateur CA
  • Cordon d’alimentation
La triple pédale du Roland F107 et RP107

Bien que la liste des accessoires puisse sembler un peu légère, il n’y a pas grand-chose dont vous ayez besoin en plus de ce qui est inclus dans la boîte. N’oubliez pas que le RP107 et le F107 sont des pianos numériques de type console, et qu’ils sont donc livrés avec le support de type meuble et les triples pédales.

Casques d’écoute

Les casques d’écoute sont très pratiques lorsque vous souhaitez vous entraîner en privé, en vous concentrant uniquement sur votre jeu sans déranger les autres personnes à proximité.

De plus, une bonne paire d’écouteurs fournira un son plus clair et plus détaillé que les haut-parleurs intégrés . Consultez ce guide pour apprendre à choisir les écouteurs les plus performants pour votre clavier.

Le mot de la fin

Avantages

  • Excellente mécanique PHA-4
  • Des sons de piano SuperNATURAL superbes et propres
  • Fonctions d’accompagnement secrètes via l’application
  • Prise en charge de l’interface audio USB

Inconvénients

  • Combinaisons de boutons et de touches comme schéma de contrôle
  • Sélection limitée de sons (à l’exception des sons General MIDI 2)
  • Pas de mode fractionné

Les RP107 et F107 sont des instruments simples qui vous offrent la quintessence du piano numérique Roland.

Bien qu’il manque quelques fonctionnalités intéressantes, comme des commandes dédiées et un châssis de qualité supérieure, ce que vous obtenez est plus que suffisant pour tous les joueurs, à l’exception des plus exigeants.

Bien que j’aie eu quelques soucis avec le RP107 et le F107, la plupart d’entre eux se résument à souhaiter qu’ils ressemblent davantage au RP701 et au F701, qui sont plus onéreux et dont le prix de vente est plus élevé.

Roland a réussi à se tailler une place unique sur le marché des pianos numériques économiques. Alors que d’autres fabricants rivalisent sur la base de leurs échantillons de piano, la mécanique du PHA-4 Standard de Roland est tout simplement meilleure à presque tous les égards. Bien qu’il existe des options potentiellement meilleures, vous ne les trouverez certainement pas dans la même tranche de prix.

En fin de compte, je considère le RP107 et le F107 comme un bon choix pour les pianistes débutants ou intermédiaires soucieux de leur budget, surtout à long terme.

Même si les sons de piano SuperNATURAL de Roland risquent d’être dépassés au fil du temps, vous disposerez toujours d’un bon jeu de touches pour vous entraîner, enregistrer et même vous produire en concert.

Alternatives

Roland RP107 vs Kawai KDP120 (Test complet)

J’ai brièvement évoqué le fait que le son de piano SuperNATURAL était quelque peu controversé. Le son Roland de type studio, avec micro rapproché, n’est pas du goût de tout le monde, et c’est très bien ainsi.

Si vous êtes à la recherche d’un piano numérique de type meuble, avec un profil sonore plus large et un air de salle de récital, je vous recommande de jeter un coup d’œil au KDP120 de Kawai.

Le principal argument de vente du Kawai KDP120 est son magnifique son de piano, que nous avons qualifié de “l’un des meilleurs échantillons de piano que l’on puisse trouver dans les tranches de prix moyennes”.

Les échantillons de piano proviennent du piano SK-EX (Shigeru Kawai – EX) de Kawai, qui est l’un de leurs instruments les plus populaires, ornant de nombreuses salles de concert.

Malgré la relative simplicité du moteur sonore HI (Harmonic Imaging) de Kawai, la beauté de ces échantillons transparaît, faisant du KDP120 l’un des pianos numériques les plus sonores que nous ayons examinés à ce niveau de prix.

Cependant, le son seul ne suffit pas à faire d’un piano numérique un instrument de qualité. Le KDP120 est équipé de la mécanique “Responsive Hammer Compact” (RHC) de Kawai, qui n’arrive pas à la cheville de la mécanique PHA-4 Standard de Roland.

La principale différence réside dans le poids plus léger et la construction à double capteur, ce qui se traduit par une expérience de jeu fonctionnelle, mais légèrement en deçà de la catégorie “excellente”.

Il est difficile de désigner un vainqueur direct entre le KDP120 et le RP107. Chacun semble compenser les points faibles de l’autre, Roland ayant les meilleures touches et Kawai un son plus agréable.

Si vous devez choisir entre ces deux modèles, je vous recommande vivement de les tester tous les deux pour savoir lequel vous préférez. Il convient également de noter que le KDP120 a un prix de vente conseillé inférieur, ce qui signifie que vous pourrez probablement l’obtenir à un prix inférieur si vous faites le tour des magasins.

Roland RP107 vs Yamaha YDP-145 (Test complet)

Le YDP-145 de Yamaha est un autre instrument récemment commercialisé qui vise le même secteur de marché que le RP-107. Yamaha bénéficie de la notoriété de sa marque et son YDP-145 a quelques atouts dans sa manche qui en font une alternative viable au RP-107.

Notez que le Yamaha YDP-S35 est le pendant du F-107, car il s’agit d’une version allégée qui, comme par hasard, coûte moins cher, tout en étant fondamentalement le même instrument. Toutes les discussions concernant le YDP-145 ci-dessous s’appliquent également au YDP-S35.

Tout comme le KDP75 de Kawai, le plus grand attrait du YDP-145 est sa sonorité de piano, qui échantillonne le grand piano de concert 9′ CFX de Yamaha. Les modèles actuels contiennent même une pincée de modélisation VRM Lite, dérivée de leurs coûteux pianos Clavinova.

Lorsqu’on le compare aux pianos SuperNATURAL de Roland, le YDP-145 a un son plus riche, avec un paysage sonore plus large et plus aéré, ce qui contraste fortement avec le son plus proche du micro de Roland.

Bien qu’aucun des deux ne soit vraiment meilleur, le son de Yamaha est plus “naturel”, tandis que celui de Roland est plus “propre”.

Le plus gros inconvénient du YDP-145 est son clavier, qui utilise la mécanique Graded Hammer Standard (GHS) de Yamaha, une mécanique d’entrée de gamme qui n’arrive malheureusement pas à la cheville de la PHA-4 Standard de Roland.

Le plus gros problème des touches GHS est leur sensation “molle”, où les touches semblent un peu lentes lorsqu’elles reviennent à leur position initiale après avoir été relâchées. Il faut un peu de temps pour s’y habituer, et la longueur réduite du pivot n’arrange pas les choses. Je qualifierais ces touches de “décentes” au mieux, et elles constituent la partie la plus faible du YDP-145.

C’est vraiment le plus gros reproche que je fais au YDP-145. Tout comme le Kawai KDP75, vous obtenez (subjectivement) de meilleurs sons avec quelques dégradations au niveau du clavier. Si vous êtes un tant soit peu intéressé par le son de piano de Yamaha, je vous recommande une fois de plus de les tester en personne pour voir lequel vous préférez.

Il convient également de noter que le YDP-145 et le YDP-S35 sont tous deux disponibles en noir et blanc, ce qui laisse une plus grande marge de manœuvre par rapport au Roland RP-107/F-107.

Laisser un commentaire