Avis Nord Stage 3 : Un regard approfondi sur le célèbre piano numérique rouge

Clavia n’est peut-être pas aussi connu que les grands noms, mais ses instruments Nord n’ont rien à envier à ceux de Yamaha et de Korg. De plus, leurs pianos de scène, leurs synthétiseurs, leurs claviers …

Le piano numérique Nord Stage 3

Clavia n’est peut-être pas aussi connu que les grands noms, mais ses instruments Nord n’ont rien à envier à ceux de Yamaha et de Korg.

De plus, leurs pianos de scène, leurs synthétiseurs, leurs claviers de performance et même leurs orgues sont sans doute les meilleurs du secteur.

Le Nord Stage 2 est sorti il y a à peu près 10 ans et, avec son successeur, le Stage 2 EX, il est devenu un des favoris des musiciens de scène.

Le logo des pianos Nord

Alors que de nombreux artistes apprécient la flexibilité et la personnalisation des claviers de station de travail, comme le Kronos de Korg et le Montage de Yamaha, la priorité de Clavia pour ses claviers de scène a été la jouabilité.

Cette orientation a fait de ce fabricant de claviers une marque de premier plan.

Bien que le Stage 2 ait constitué la base de l’équipement de nombreux claviéristes en concert au cours de la dernière décennie, la technologie des claviers a considérablement évolué depuis.

La section piano du Stage 2 était impressionnante à l’époque, mais les sections synthé et orgue laissent beaucoup à désirer aujourd’hui.

Dans les années qui ont suivi la sortie du Stage 2, Clavia a sorti l’orgue Nord C2D et le synthé analogique virtuel Nord Lead A1.

Ils sont devenus des classiques modernes à part entière et de nombreux propriétaires de Stage 2 ont réclamé une nouvelle mise à jour du Stage pour inclure ces nouveaux moteurs sonores.

Le modèle 2015 Stage 2 EX, bien qu’il s’agisse d’une mise à niveau bienvenue, ne comprenait pas les nouvelles fonctionnalités.

En 2017, Clavia a sorti le Nord Stage 3, et cette fois, ils ont écouté.

La nouvelle section de synthétiseurs a été reprise intégralement de l’A1 et le moteur d’orgue du C2D a repris certains éléments remarquables.

Depuis sa sortie, le Stage 3 s’est révélé être un excellent clavier de scène et est un instrument convoité par de nombreux musiciens.

Si le Stage 3 est une machine qui a fait ses preuves, alors pourquoi la tester ? Eh bien, elle n’est pas bon marché.

Le Nord Stage est un gros investissement, mais ses fonctions sophistiquées justifient-elles son coût ?

Nous allons le découvrir.

Les spécifications complètes peuvent être trouvées sur le site officiel de Nord ici.

Variantes (touches 73/76/88)

Commençons par le commencement. Décrivons les 3 principales variantes du Nord Stage 3.

La version phare est le Stage 3 88, qui est aussi le plus grand.

Ce clavier de taille normale comporte 88 touches à action de marteau entièrement lestées. La version 88 touches est idéale pour les joueurs de piano, avec un clavier complet allant du la au do.

Les différents Nord Stage 3

Une version plus portable est le Stage 3 HP76.

Comme son nom l’indique, il possède 76 touches et une action plus légère connue sous le nom de Hammer Action Portable. Il est commercialisé pour les joueurs qui veulent augmenter la portabilité sans sacrifier la jouabilité. Sa gamme de touches s’étend de mi à sol.

Enfin, le Stage 3 Compact est doté de 73 touches semi-lourdes allant de mi à mi. Il ressemble à la série C2 de Nord et est idéal pour les joueurs d’orgue.

En fait, il s’agit de la seule version du Stage 3 qui est fournie avec des tirettes physiques, ce qui permet aux joueurs de tirer pleinement parti des modèles d’orgue numériques proposés.

En dehors des dimensions, du poids et du style de clavier (ainsi que des barres de traction physiques du Stage 3 Compact), il n’y a pas de différences entre les trois.

Tous partagent les mêmes moteurs sonores, l’architecture du panneau avant et les matériaux de construction.

Design

Les instruments Nord partagent le même look distinct, avec un rouge vif frappant et une construction solide qui est la signature de Clavia.

Le piano numérique Nord Stage 3

Le Stage 3 partage la même philosophie de conception et est facile à reconnaître, même de loin. Le corps est entièrement en métal lisse et donne une impression de qualité supérieure.

Bien que je ne puisse pas attester de sa durabilité, le Stage 2 d’une de mes connaissances a survécu à de multiples chutes et collisions au fil des ans et fonctionne toujours comme neuf (à l’exception de quelques bosses et rayures). Ce clavier est conçu pour durer.

Le piano numérique Nord Stage 3

Si vous n’êtes pas familier avec les claviers Nord, sachez qu’ils offrent beaucoup de contrôle.

Depuis les premiers synthétiseurs Nord Lead jusqu’aux Nord Pianos modernes, tout est doté d’un panneau frontal avec une tonne de boutons.

En fonction de votre expérience des claviers, ce sera soit une expérience libératrice, soit une expérience extrêmement décourageante.

Pour les personnes qui sont très exigeantes en matière de sons, le fait de disposer de chaque paramètre spécifique du bout des doigts est un scénario extraordinaire.

D’un autre côté, quelqu’un qui veut simplement des sons solides dès le départ pourrait trouver les commandes quelque peu effrayantes.

Le piano numérique Nord Stage 3

Personnellement, je dirais que les artistes de scène vont adorer ce haut degré de contrôle. Le fait de disposer des choses, comme sur le Stage 3, est extrêmement utile.

Si vous avez besoin de régler les temps de retard, il y a un bouton pour cela. Vous souhaitez réduire l’intensité de la réverbération ? Il y a également un bouton pour cela.

En gros, si vous avez besoin de faire quelque chose sur la Nord Stage 3, il y a de fortes chances que vous puissiez le faire en tournant simplement un bouton ou en appuyant sur une touche.

Si vous avez déjà joué sur scène un solo de synthé qui ne parvient pas à percer le mixage, vous apprécierez de pouvoir ajouter du drive ou ouvrir le filtre à volonté.

La disposition est très organisée. Tout se trouve juste au-dessus du clavier et est séparé en sections spécifiques.

Il s’agit des sections Orgue, Piano, Synth, et Effets, ainsi que d’une section Externe.

Nous aborderons les moteurs et les effets sonores en détail dans la section Son de ce test. Pour l’instant, sachez simplement que les boutons et les commandes sont tactiles et solides.

Tout ce qui est ici est génial. En fait, elles sont tout aussi agréables que les boutons et les touches des synthétiseurs et des claviers haut de gamme.

Le simple fait de tourner les boutons offre une résistance parfaite, ce qui permet de réaliser facilement des houles et des balayages en douceur.

Le piano numérique Nord Stage 3

L’amélioration la plus notable par rapport au précédent Stage 2 est l’inclusion de deux écrans OLED.

Ces écrans monochromes sont placés au niveau de la sélection des programmes et de la section Synth du Stage 3, et sont un ajout bienvenu.

L’affichage des présélections à l’écran est une bonne chose. Il y a aussi un nouveau mode Song qui rend la gestion des préréglages beaucoup plus pratique.

Dans la section Synth, l’écran est encore plus impliqué et vous aide à utiliser le moteur de synthé unique de A1, qui s’appuie fortement sur le retour visuel.

Une plainte fréquente concernant le Stage 3 et ses prédécesseurs est que les choses ne sont pas nécessairement simplifiées.

Bien que vous ne puissiez nier la quantité de contrôle dont vous bénéficierez, de nombreuses commandes sont multifonctionnelles, nécessitant une pression combinée avec un bouton Shift.

Bien que cette disposition ne soit pas idéale, elle est assez standard parmi les claviers riches en fonctionnalités. Bien que je puisse voir des arguments en faveur de l’arrangement, à l’usage, les commandes sont logiques.

Une fois que vous vous êtes habitué à la mise en page, il est facile d’apporter des modifications à la volée. En fait, la plupart des fonctions qui sont régulièrement utilisées sont accessibles sans la touche Shift.

Pour simplifier encore les choses, le design intègre des repères visuels qui aident à la conception et à la mise en place du son.

Le piano numérique Nord Stage 3

Les points de partage du clavier sont marqués par des diodes vertes, et les mêmes diodes marquent les paramètres qui peuvent être affectés à la fonction Morphing.

Dans l’ensemble, le schéma de contrôle est excellent et les écrans résolvent l’un des problèmes de navigation les plus courants des modèles précédents.

Que vous conceviez des sons à la maison ou que vous fassiez des ajustements à la volée lors d’une performance, cet outil ne vous laissera pas tomber. Une certaine pratique est nécessaire, mais elle en vaut vraiment la peine.

Je dirais que le mantra « si ce n’est pas cassé, ne le répare pas » s’applique ici.

Le Stage 2 a remporté le prix de la presse internationale du Musikmesse 2011 pour le meilleur piano de scène, et le même design est conservé ici, avec des innovations petites mais significatives qui rendent l’expérience beaucoup plus fluide.

Le Stage 3 a par la suite remporté le prestigieux prix TEC (excellence technique et créativité) du meilleur matériel pour instrument de musique 2017, lors du NAMM Show 2018 à Anaheim, en Californie.

Clavier

Comme les trois variantes ont des types de clavier différents, nous allons les traiter individuellement.

Stage 3 88

Le Stage 3 88 de Nord partage le même clavier que le Nord Stage 2 EX. Cela signifie que vous obtenez un clavier lesté de 88 touches.

Comme vous le savez peut-être, Clavia ne fabrique pas ses propres actions de clavier.

Pour bon nombre de ses claviers entièrement lestés, Clavia utilise des touches produites par Fatar, un fabricant italien de supports de touches.

Même si je ne dirais pas que les actions de Fatar sont incroyablement réalistes du point de vue d’un pianiste, elles sont certainement jouables et adéquates pour des performances sur scène.

Il est fort probable que la version 88 touches du Nord Stage 3 utilise le lit de touches Fatar TP/40 utilisé par son prédécesseur.

Le piano numérique Nord Stage 3

Les touches sont naturellement lourdes, comme on peut s’y attendre des grands pianos de concert (légèrement plus légers), mais elles reviennent en douceur et rapidement, ce qui permet de jouer des glissades et des licks rapides.

Contrairement au Nord Piano 4, qui utilise une action de touche plus sophistiquée avec un système de détection à 3 capteurs, Virtual Hammer Technology et une sensation globale plus proche de celle d’un piano, l’action Stage 3′ dispose d’un système à 2 capteurs et se sent aussi lourde, s’accommodant du jeu d’orgue et de synthé.

Si vous avez déjà essayé de faire des coups d’orgue sur des touches à forte pondération, vous serez heureux d’apprendre que ces touches conviennent parfaitement.

Dans l’ensemble, je suis assez satisfait de la sensation que procurent ces touches, même si je ne peux pas dire qu’elles m’impressionnent outre mesure.

Il existe certainement des pianos numériques sur le marché avec une action des touches plus réaliste. Cependant, cela rendrait le Stage 3 moins polyvalent et moins agréable à jouer avec des sonorités autres que le piano.

Stage 3 HP76

Le Nord Stage 3 HP76 est livré avec 76 touches portables à marteaux. La principale différence avec ces touches réside dans leur poids. Elles sont assez légères et ne sont en aucun cas réalistes.

Malgré cela, l’instrument est beaucoup plus portable que la variante à 88 touches (le P du nom signifie « portable »), avec un poids de clavier inférieur de 6,5 kg.

Le piano numérique Nord Stage 3 HP76

Bien que les touches compromettent le réalisme, elles sont tout à fait jouables. La sensibilité à la vélocité reste précise. Après avoir pratiqué, vous pouvez jouer des parties de piano d’une manière presque identique à celle à laquelle vous êtes habitué.

Notez que ces touches sont un peu plus bruyantes et un peu plus maladroites, mais cela n’a pas vraiment d’importance sur scène.

Cela dit, les touches plus légères entraînent une sensibilité accrue à l’aftertouch, ce qui rend les parties de synthé expressives encore plus faciles à jouer.

Je dirais que le HP76 est parfaitement viable si vous n’êtes pas fan de la lourdeur du Stage 3 88.

Bien que ces touches ne plaisent pas à tout le monde, vous y viendrez avec le temps. Mais si la portabilité n’est pas un problème, achetez la 88.

Stage 3 Compact

Le Stage 3 Compact est équipé de 73 touches en cascade semi-lourdes. Ces touches n’ont pas la lèvre que l’on voit habituellement sur les touches de type piano à queue, ce qui les rend idéales pour les morceaux d’orgue et les glissades synthétiques rapides.

C’est l’action la plus légère des trois variantes, et Clavia destine clairement le Compact aux organistes.

C’est d’autant plus évident que le Stage 3 Compact est la seule variante du Stage 3 avec des barres de traction physiques. Sur les deux autres versions, vous devez utiliser des boutons d’augmentation/diminution sur la section de l’orgue.

Le piano numérique Nord Stage 3 Compact

Ces touches sont également idéales pour les joueurs de synthétiseurs, et je les préfère personnellement aux touches que l’on trouve sur le Stage 3 HP76.

Même lorsqu’il s’agit de jouer des parties de piano, le mépris du réalisme fonctionne et offre une expérience agréable.

Bien sûr, ceci est le point de vue de quelqu’un qui a joué avec une tonne de pianos numériques (comme en témoignent les nombreuses avis sur ce site).

Je suis peut-être moins indulgent envers le HP76 en raison de mes attentes. Donc si la portabilité est ce que vous recherchez, essayez le HP76 et le Compact, puis choisissez ce que vous préférez.

Autres aspects

Outre les touches, il convient de noter que les claviers Nord sont toujours dotés d’une molette unique de pitch bend et de modulation.

Le pitch bend est géré par un « pitch stick » avec une lèvre découpée. Ce n’est pas une molette de pitch standard et il faudra s’y habituer. Cependant, il excelle lorsqu’il est utilisé pour le vibrato et les bends complets.

Le principal reproche que je lui fais est sa petite taille. Il n’y a pas beaucoup d’espace entre les deux extrêmes, ce qui – selon votre style de jeu – peut être un problème, surtout si vous incorporez des bends lents ou des bends à mi-chemin dans votre jeu.

Le pitch stick du Nord stage 3

D’autre part, la roue de modulation est excellente. Elle est très fine et il vous faudra peut-être un peu de temps pour vous y habituer, mais elle est solide. Elle offre une bonne résistance et vous pouvez facilement effectuer des changements précis sur n’importe quel point.

L’aftertouch est une fonction que certains connaissent moins bien. Elle continue à détecter la sensibilité à la pression même après avoir appuyé sur chaque touche, pendant que les touches sont maintenues enfoncées.

Un bon exemple de cela est le lien entre le volume et l’aftertouch. Cela vous permet d’augmenter le volume du son en exerçant une pression plus forte sur les touches et vice versa.

Réflexions générales

Les touches, quelle que soit la version que vous choisissez, sont toutes très bonnes.

Mes plaintes proviennent principalement du prix du Stage 3. Pour l’une ou l’autre version, vous payez le prix fort, donc je m’attends à des composants de premier ordre, et les touches ne font pas exception.

Globalement, je dirais que le Stage 3 88 et le Stage 3 Compact sont ceux qu’il faut regarder.

Les touches du 88 sont peut-être la meilleure expérience, tandis que les barres de traction physiques et les grandes touches en cascade du Compact en font un instrument idéal pour les joueurs d’orgue et de synthé.

Son

Comme le Nord Stage 3 possède 3 moteurs sonores principaux, nous allons couvrir chacun d’entre eux dans une section dédiée.

Section piano

Sons

Le Nord Stage 3 dispose d’une section piano approfondie. Les pianos numériques utilisés sur le Stage 3 sont basés sur des échantillons, vous pouvez donc échanger les échantillons de piano à la demande avec une connexion USB et le Nord Sound Manager fourni.

La section piano du Nord Stage 3

Pour stocker les échantillons, vous disposez de 2 Go de mémoire dédiés à la section Piano.

Il est livré préchargé avec le très apprécié Bösendorfer Grand Imperial XL, que l’on retrouve sur les précédentes itérations de Nord Stage, ainsi que sur le Nord Piano et le Nord Electro.

Avec la mémoire étendue, Nord a également inclus un nouveau « grand » piano, le Royal Grand 3D YaS6 XL qui occupe une grande partie de la mémoire avec le Grand Imperial XL.

Là encore, il s’agit d’un piano très bien échantillonné avec un timbre légèrement plus brillant.

L’utilisation du Grand Imperial et du Royal Grand consomme une tonne de mémoire, alors faites vos choix judicieusement.

Il couvre les sons de piano à queue les plus courants et est bien échantillonné, avec des transitions de vélocité et des résonances de cordes joliment simulées.

En juin 2019, Nord a présenté son nouveau son de piano à queue phare appelé White Grand, qui est devenu le plus grand son XL disponible dans la bibliothèque Nord Piano.

En même temps, il y a une suite impressionnante de divers pianos échantillonnés, y compris certains modèles de pianos à queue bien connus comme le Steinway Model D, le Yamaha C7, le Kawai SK-7, le Fazioli, plus quelques beaux pianos droits.

La limite de 2 Go d’espace signifie que vous devrez faire votre choix.

Heureusement, chacune de ces bibliothèques de piano existe en 4 tailles différentes (XL, L, M, S), qui peuvent être téléchargées sur le site Web de Nord.

Les échantillons XL sont les plus détaillés, avec un clavier entièrement mappé et des échantillons de résonance de cordes.

En allant vers les petits échantillons, vous perdez des détails, mais les échantillons disponibles sont toujours multi-échantillonnés avec un mappage détaillé de la vélocité.

Vous pouvez mélanger et assortir des pianos de différentes tailles pour vous adapter à vos besoins.

Les échantillons XL sont les meilleurs et sonnent incroyablement bien, même en solo. Les autres échantillons sont suffisamment bons lorsqu’ils sont utilisés dans un contexte de groupe et sont également parfaits pour la superposition.

Bien sûr, vous n’avez pas accès à certaines des options de simulation de piano les plus détaillées, telles que celles du moteur sonore SuperNATURAL de Roland, mais les échantillons de base sont excellents.

De nombreux avis s’accordent à dire qu’il s’agit de l’un des meilleurs échantillons de piano à queue du marché, vous en aurez donc pour votre argent.

Voici 9 sonorités de piano à queue qui sont préchargées sur le Nord Stage 3 :

  • Royal Grand 3D YaS6 (XL) – échantillonné à partir du Yamaha S6
  • Grand Imperial Bdorf (XL) – échantillonné à partir du Bösendorfer Imperial
  • Grand Lady D Stw D (Lrg) – échantillonné à partir du Steinway Modèle D
  • Italian Grand Faz (Lrg) – échantillonné à partir d’un Fazioli Grand
  • Velvet Grand Model1 (Lrg) – échantillonné à partir du Blüthner Model 1
  • Silver Grand SK7 (Lrg) – échantillonné à partir du Kawai SK7
  • Studio Grand 2 YaC7 (Lrg) – échantillonné à partir du Yamaha C7
  • Bright Grand YaS4 (Lrg) – échantillonné à partir du Yamaha S4
  • E.Grand 3 Mono CP80 Amped (Sml) – échantillonné à partir du Yamaha CP80

Pour les pianos électriques, vous disposez de deux ensembles principaux – les dents (qui comprennent les Rhodes Mk I, Mk II et Mk V) et les anches (vos Wurlitzers). Je suis satisfait de toutes les offres de cette section.

Tous les échantillons sont d’excellentes bases sur lesquelles s’appuyer, et la section d’effets les fait vraiment briller. L’ajout d’un trémolo subtil et d’une simulation de baffle rotatif au mélange donne d’excellents résultats.

Les clavinets sont inclus et échantillonnés avec de bons détails, avec 8 combinaisons de micros sélectionnables.

L’échantillonnage irrégulier se fait sentir ici, mais le passage par la section d’amplification donne le mordant que l’on attend d’un vrai Clavinet.

Pour la plupart des gens, c’est plus que suffisant pour couvrir leurs besoins, mais les puristes peuvent se sentir légèrement déçus par le manque d’options.

Enfin, les clavecins comprennent des variantes françaises et italiennes échantillonnées dans différentes variations.

Ils sont bien faits et je suis particulièrement impressionné par le réalisme des queues de clavecin, ce que la plupart des sons de clavecin inclus ne parviennent pas à réaliser.

Pour la polyphonie, vous obtenez un solide 120 notes, assez bon pour couvrir les pièces classiques sans coupures.

Dans l’ensemble, ces pianos sont très bons – et certains sont exceptionnels ; il y a des joyaux dans chaque section.

Je vous suggère d’utiliser le logiciel Sound Manager pour supprimer les sons que vous n’aimez pas après les avoir essayés. Si vous avez l’intention d’utiliser le Stage 3 pour jouer du piano, vous êtes prêt.

Contrôles et caractéristiques spécifiques

Le principal reproche que je fais au Stage 3 est que vous avez besoin de la Nord Triple Pedal pour obtenir le bruit de pédale, le demi-pédalage, le sostenuto et d’autres fonctions « douces ».

Cela ajoute plusieurs centaines d’euros, ce qui est pénible compte tenu du prix déjà élevé de l’instrument.

Une autre plainte dont je me souviens de l’époque de la Phase 1 EX était le temps de libération des échantillons. Ce problème a été résolu grâce à l’option « Long Release », qui est activée par défaut.

Cette fonction est également limitée à cette section, ce qui signifie que vos sons d’orgue et de synthétiseur conservent des temps de relâchement nets et précis, qui peuvent être désactivés à volonté.

L'écran du Nord Stage 3

En termes de sensibilité tactile, vous disposez de 3 réglages principaux. Vous pouvez également modifier la sensibilité en détail, via les menus, si vous avez besoin de valeurs spécifiques.

Enfin, une petite mais utile addition sont les filtres de piano. Vous accédez à cette fonction via le commutateur du micro du clavinet. Il s’agit essentiellement d’un égaliseur accordé pour votre piano.

Vous disposez de 3 réglages : soft, mid et bright, qui donnent un son de piano de plus en plus brillant avec des aigus accentués.

Cela semble être un ajout mineur, mais il est étonnamment intuitif, vous permettant d’injecter un peu de luminosité à votre solo immédiatement, ou de sauver un mauvais mixage de scène avec quelques pressions rapides sur les boutons.

Section de l’orgue

Sons

La section orgue du Nord Stage 3

La plupart des gens considèrent que la section Orgue de la Stage 2 est sa partie la plus faible (bien qu’elle soit tout à fait utilisable).

Avec le Stage 3, Clavia a écouté et livré un moteur d’orgue Nord C2D dépouillé, avec les algorithmes correspondants.

Les modèles proposés ici comprennent des classiques comme le Hammond, le Vox Continental et le Farfisa. Ces noms seront familiers aux personnes qui ont déjà possédé des Nords.

Le Hammond reproduit presque parfaitement le son du B2, avec les touches « cliquetantes », les éléments percussifs et les effets authentiques de chorus et de vibrato.

De nombreux fanatiques de Hammond ont fait l’éloge de l’implémentation de Nord, qui sera donc probablement votre principal choix d’orgue.

Les modèles Vox Continental et Farfisa sont également bons mais sont souvent critiqués pour leur manque de réalisme.

L’émulation n’a pas la conduite agressive du modèle réel et utilise une configuration différente de la barre de traction.

Bien que vous puissiez utiliser la section ampli pour ajouter du mordant, ce n’est pas idéal (pour des raisons qui seront expliquées dans la section Effets).

Les nouveaux ajouts sont deux orgues à tuyaux. Le tuyau 1 n’est pas le plus impressionnant, avec un son plus synthétique que réaliste. Même Clavia le décrit comme un orgue B3, sans les artefacts et les simulations numériques.

Le Pipe 2 est là où il faut, avec un son très authentique.

Dans l’ensemble, les orgues ont un bon son. Bien que je ne sois pas trop regardant sur l’authenticité, ces sons fonctionnent très bien pour ce qu’ils sont censés faire et satisferont la plupart des organistes, quelles que soient leurs préférences.

Je me tourne vers le modèle Hammond pour la plupart des utilisations, un sentiment partagé par d’autres utilisateurs de Nord Stage. Que vous fassiez du jazz ou du rock, ces orgues vous couvrent.

Contrôles et caractéristiques spécifiques

Les commandes sont beaucoup plus complexes que dans la section Piano.

La caractéristique la plus marquante de cette section est la barre de traction (numérique ou physique selon le modèle).

Les barres de traction numériques à boutons sont décemment tactiles et vous permettent de faire des changements rapides facilement pendant le jeu.

Les barres de traction physiques sont supérieures à cet égard, bien que leurs homologues numériques soient encore très utilisables.

Il y a un vibrato et un chorus dédiés dans cette section et chacun d’entre eux est proposé en 3 modèles. Vous ne pouvez pas changer grand chose ici, mais chacun a un caractère agréable qui s’ajoute aux sons de l’orgue.

Tout comme le Long Decay de la section Piano, vous disposez de 3 options dans la section Percussion. Ces boutons vous permettent de basculer entre un volume plus doux, un déclin plus rapide et la troisième harmonique.

J’ai tendance à conserver les préréglages car je ne suis pas un maestro de l’orgue, mais les options sont là pour les concepteurs sonores.

J’aborde l’effet Rotary dans la section Effets ci-dessous, car il peut être utilisé par tous les générateurs de sons.

Section Synth

Sons

En tant que personne qui aime la série Nord Lead, je suis très impressionné par la nouvelle section Synth. La section synthé est une copie carbone du synthétiseur Nord Lead A1.

Pour les aficionados du synthé, celui-ci est purement numérique, comme tous les autres synthés de Nord.

La section Synth du Nord Stage 3

Bien qu’il ne soit pas analogique, sachez qu’il est taillé dans la même étoffe que le synthétiseur Nord Lead 4, qui est bien connu pour être l’un des meilleurs synthés analogiques virtuels disponibles.

Le synthétiseur A1 ne suit pas la structure conventionnelle des synthétiseurs, mais si vous avez de l’expérience, ce n’est pas difficile à comprendre.

Le synthé commence avec un oscillateur riche en harmoniques comme source sonore ; celui-ci passe ensuite par le filtre, qui coupe certaines fréquences ; et enfin il passe par un amplificateur, qui vous permet de façonner l’attaque, la décroissance et le relâchement du son.

Ajoutez une dose de modulation et d’effets, et félicitations – vous avez un son fascinant !

Bien que ce soit une description simplifiée de la synthèse soustractive, la simplicité est l’objectif du synthétiseur A1.

La section Synth du Nord Stage 3

La section principale qui définit le moteur du synthé A1 est celle des oscillateurs. Ils ne se limitent pas aux ondes typiques Saw, Square, Triangle et Sine.

Au lieu de cela, vous avez la possibilité d’utiliser des formes d’onde analogiques classiques, des ondes additives, des ondes S chorus, des ondes F vocaliques et des échantillons.

Vous pouvez charger jusqu’à 480 Mb de vos propres échantillons via le Nord Sample Manager.

Parmi les points forts, citons les sons de Mellotron échantillonnés qui, combinés aux filtres, donnent une approximation très réaliste du vrai son.

En ce qui concerne les échantillons, il y a beaucoup à offrir ici. Des cordes orchestrales, des cuivres, des vents et des chœurs sont inclus d’emblée. Ils sont excellents tant pour le jeu que pour la superposition.

Pour découvrir tous les échantillons préchargés sur le Stage 3, suivez ce lien.

Les S-Waves sont une nouveauté de la série Stage et constituent une bonne émulation du son classique de Roland Supersaw et Access Virus TI, ce qui manquait considérablement aux claviers Nord Stage précédents.

S’il vous manquait toujours les synthés omniprésents à la Avicii ou les cordes synthétiques luxuriantes, vous serez comblé.

Vous pouvez choisir parmi 12 configurations d’oscillateurs, dont les suivantes :

  • Oscillateur unique
  • Mix – les deux oscillateurs sont indépendants et peuvent être équilibrés
  • Detune – Le deuxième oscillateur est une copie désaccordée du premier oscillateur
  • 2 variantes de Mix Noise
  • Synchronisation de l’oscillateur
  • Synthèse par modulation de fréquence (FM) à 2 et 3 opérateurs
  • Modulation en anneau (RM)
  • Modulation d’amplitude (AM)

Chaque configuration d’oscillateur a un paramètre spécifique contrôlable. Bien qu’il ne s’agisse pas de beaucoup de contrôle, cela fournit un moyen simple d’expérimenter.

Avec la sortie du Nord Lead A1, les représentants de Nord ont déclaré que ce synthé avait été conçu pour les novices qui souhaitaient une flexibilité sans trop de complexité sous-jacente. Je dirais que ce synthé atteint définitivement cet objectif.

En ce qui concerne la polyphonie, l’apport du numérique a ses avantages, et vous bénéficiez d’une polyphonie à 34 voix, ce qui est plus que suffisant pour couvrir d’énormes pads et des cordes de synthé sans se couper.

Le filtre multimode simple comporte 6 types principaux :

  • Filtre « classic M » 24dB/oct – Filtre en échelle à transistors de style Moog
  • Filtre Clavia 24dB/oct
  • Clavia 12db/oct filtre
  • Filtre passe-haut
  • Filtre passe-bande
  • Filtre parallèle LP/HP

Notez que les 5 premiers types sont capables d’auto-résonance, permettant une oscillation en anneau lorsque la commande de résonance est poussée.

En parlant de « poussé », trois niveaux d’overdrive sont disponibles sur le filtre. C’est un moyen simple d’ajouter une saturation subtile (ou pas si subtile) à vos sons.

Les principales sources de modulation du filtre sont l’oscillateur basse fréquence (LFO) dédié, et soit la vélocité, soit l’enveloppe de modulation.

Les enveloppes ADSR (Attack, Decay, Sustain, Release) courantes sont absentes, et vous obtenez des enveloppes ADR et ASR à la place.

L’enveloppe Mod contrôle un paramètre déterminé par la configuration de l’oscillateur et la fréquence de coupure du filtre. L’autre enveloppe d’amplification contrôle les niveaux de sortie.

L'ADSR du Nord Stage 3

Les enveloppes vont de 3 millisecondes à 45 secondes. Cela signifie que tout est couvert, des basses percussives aux pads atmosphériques.

De plus, ces enveloppes sont sensibles à la vélocité, ce qui vous permet d’ajouter encore plus d’expressivité.

Enfin, vous disposez d’un mode Unison qui ajoute 1, 2 ou 3 sons désaccordés supplémentaires au mélange, ce qui donne un son encore plus riche et plus large.

En termes de son, j’ai été assez impressionné par l’A1 à sa sortie, et cela vient de quelqu’un qui utilise régulièrement un Nord Lead Rack 2 monté en rack, un rack avec beaucoup plus de fonctionnalités.

Malgré ces limitations, la simplicité encourage l’expérimentation. Les points forts sont les oscillateurs, qui sont très flexibles et vous permettent de composer diverses tonalités avec un minimum d’effort.

J’ai eu beaucoup de plaisir à créer des sons sur ce synthétiseur, et les présélections sont bonnes aussi.

Cette section est le point culminant de tous les modules de sons, et je suis sûr que même les débutants absolus seront en mesure de créer des sons personnalisés avec facilité.

Bien que vous puissiez déplorer le fait qu’il ne s’agisse pas d’un instrument analogique, la série Nord s’est avérée être l’une des plus flexibles, qu’il s’agisse d’un instrument analogique virtuel ou d’un instrument numérique pur et dur.

Contrôles et caractéristiques spécifiques

Le synthé est proposé en modes polyphonique, monophonique à déclenchement différé et monophonique legato et dispose d’une commande de glissement de base pour ajouter du portamento à vos sons.

En dehors de cela, il y a un arpégiateur avec des configurations Up, Down, Up/Down, et Random.

L’arpégiation peut également être utilisée sur 1 à 4 octaves, et vous pouvez choisir que l’arpégiateur continue de fonctionner même après que vous ayez relâché les touches.

C’est assez standard, mais je trouve utile que vous puissiez maintenant lier la fréquence de l’arpégiateur à l’horloge principale, ce qui signifie que vous garderez toujours le tempo.

Il en va de même pour le modulateur LFO, qui peut avoir un taux manuel ou être synchronisé avec l’horloge maître.

L’unique LFO peut sembler limité, d’autant plus qu’il ne propose que 5 formes d’onde, bien que le Sample and Hold (S&H) soit inclus.

Le fait de n’avoir que 2 destinations (oscillateur et coupure de filtre) est également une déception.

Enfin, il y a un contrôle du vibrato que vous pouvez retarder ou lier à la molette de modulation ou à l’aftertouch.

L’option différée est bienvenue et sera appréciée par les joueurs qui aiment ajouter de la tension à leurs transitions.

Le mode Morph permet d’assigner la fréquence du LFO, la fréquence de l’arpégiateur, la modulation du filtre et la modulation de l’oscillateur.

C’est là qu’il brille, car vous pouvez facilement injecter beaucoup de personnalité dans un son autrement statique avec quelques affectations rapides.

Dans l’ensemble, les commandes respectent la promesse de simplicité du Nord Lead A1. La plupart des fonctions standard sont disponibles à la demande, sans menus compliqués. Il est facile à utiliser pendant la conception du son et les performances.

Effets

La plupart des claviers de performance et des stations de travail intègrent des effets. Le Nord Stage 3 est unique car il place les commandes sur le panneau avant, réduisant ainsi la nécessité de plonger dans les menus.

La section effets du Nord Stage 3

L’amélioration majeure par rapport au Stage 2 est que les effets sont indépendants sur vos panneaux A et B, ce qui ajoute à la flexibilité de vos presets.

Cependant, chaque section d’effet est toujours limitée à une seule source sonore (c’est-à-dire que vous ne pouvez lier la simulation de meuble rotatif qu’à la section Orgue, Piano ou Synth, mais pas à plus d’une).

La seule exception à cette règle concerne les sections Compressor et Reverb, qui sont appliquées à tous les sons.

Bien que vous puissiez toujours superposer différents sons avec différents réglages d’effets en utilisant le panneau A/B, vous ne pouvez pas, par exemple, utiliser un délai pour la section Piano et Synth simultanément sur un seul panneau.

Je dirais que c’est là que se trouvent les plus grandes limites.

Section Rotatif

Aucune émulation d’orgue ne serait complète sans un effet de haut-parleur rotatif. Le Stage 3 est livré avec une émulation basique mais agréable de l’orgue numérique Nord C2D.

Vous pouvez désormais affecter indépendamment les paramètres de vitesse et d’accélération du pavillon et du rotor, ainsi que la distance du micro virtuel.

Notez que c’est le seul effet que vous ne pouvez pas régler entre les panneaux, vous serez donc limité aux paramètres de vitesse actuels des panneaux A et B.

La section rotatif du Nord Stage 3

Ce qui est génial avec ce haut-parleur rotatif, c’est que vous pouvez lier sa vitesse aux commandes du Morph.

Le fait de lier la vitesse du haut-parleur rotatif à l’aftertouch vous permet d’ajouter une couche supplémentaire d’expressivité, en vous permettant de contrôler la vitesse de la « rotation » en modifiant la force avec laquelle vous appuyez sur les touches.

En dehors de cela, vous disposez d’un contrôle de base du drive sur le module rotatif, qui vous permet d’ajouter le mordant que vous attendez des orgues Farfisa et Vox légitimes. Encore une fois, il n’y a pas beaucoup de contrôle, mais cela ressemble à une agréable distorsion à base de tubes.

Notez que le module rotatif n’est pas limité à la section Orgue. Le même effet peut être appliqué aux sections Piano et Synth.

Section Effets 1

La section sur les premiers effets couvre les types suivants :

  • Tremolo
  • Modulateur en anneau
  • Auto Panner
  • Wah-wah
  • 2 variantes de Auto Wah

Ces effets couvrent les styles plus expérimentaux et de niche, bien que j’utilise beaucoup les effets Panning et Tremolo avec la section Piano, en particulier sur les sons de piano électrique.

Du point de vue du contrôle, vous disposez d’un contrôle de base du taux et du montant, et le taux peut être lié à l’horloge principale, ce qui est parfait pour le trémolo et le panner automatique.

De même, les deux commandes peuvent être liées à la commande Morph, ce qui permet une plus grande expressivité.

Section Effets 2

Cette section couvre les effets suivants :

  • Flanger
  • 2 Phasers
  • 2 Chorus
  • Vibe

Cette section s’occupe des effets axés sur la stéréo, et j’ai vraiment souhaité pouvoir les utiliser sur plus d’une section de génération de sons.

Les chorus en particulier sont très agréables en quantités subtiles et peuvent ajouter beaucoup aux orgues lents, aux ballade de pianos et aux synthés luxuriants.

Bien que vous puissiez trouver les commandes Rate et Amount quelque peu insuffisantes, cela ne me dérange pas car les algorithmes de base sont bien réglés.

Section des delay

Le délai est un élément essentiel de la plupart des chansons, ce qui rend la section détaillée du délai du Stage 3 très appréciée.

Le Stage 3 améliore les modèles précédents en ajoutant la synchronisation du tempo et la modélisation analogique au mélange, deux améliorations utiles.

Changer le tempo (ou tomber en panne de tempo !) sur le Stage 2 était fastidieux. Pourtant, grâce à la nouvelle synchronisation de l’horloge principale et aux boutons « tap tempo », il est facile de se remettre sur les rails.

Si vous préférez un réglage manuel du taux, il est toujours possible de le faire.

Le mode analogique se présente sous la forme d’un filtre (High, Low, et Bandpass) qui affecte les échos individuels.

Les personnes qui s’attendent à des échos de type bande seront déçues, mais ces filtres sont les mêmes que ceux de la section Synth, qui apportent un peu de chaleur aux répétitions retardées.

Une bascule de délai Ping Pong, un feedback et une commande de mixage Dry/Wet complètent la section. Le tempo, la rétroaction et le contrôle du mixage peuvent être liés au mode Morph.

Dans l’ensemble, il s’agit d’un délai simple mais flexible, un ajout solide au Stage 3. Il est juste décevant que vous puissiez utiliser cette section sur une seule source sonore.

Section de simulation d’ampli et égalisation

La section de simulation d’ampli est assez simple et se présente sous les formes suivantes :

  • Petit ampli – émulation du haut-parleur interne du Wurlitzer 200A
  • JC – Roland Jazz Chorus émulation de haut-parleur avec préamplis à tubes
  • Twin – Emulation d’un amplificateur à tubes et d’un haut-parleur classique Fender Twin

Lorsqu’il est actif, vous pouvez modifier le bouton Drive pour affecter le gain des préamplis à lampes. Ce paramètre peut être Morphed.

Si aucun modèle d’ampli n’est sélectionné, la commande Drive ajoute une surdrive à lampe sans la simulation de haut-parleur correspondante.

La section d’égalisation est standard et comporte des réglages d’aigus, de médiums variables (avec une fréquence modifiable) et de graves, allant de -15 dB à 15 dB. Ces réglages sont particulièrement utiles pour éliminer les fréquences boueuses et accentuer les éléments spécifiques.

Je pourrais encore me plaindre des limitations, mais l’ajout d’une section Filtres pour piano aide beaucoup à remédier à la limite d’une source sonore.

Vous n’avez plus besoin de consacrer cette section d’égalisation pour obtenir les aigus brillants d’un piano. Je vais donner un laissez-passer à Clavia sur ce point, même si une plus grande flexibilité serait la bienvenue.

La nouveauté ici est l’inclusion des filtres LP24 et HP24, qui sont similaires aux filtres 24dB par octave de la section Synth.

Lorsqu’elles sont actives, les commandes Mid et Bass deviennent des commandes de fréquence, de résonance et de mixage, ce qui permet d’accentuer les fréquences tout en injectant une chaleur supplémentaire.

Pour un usage personnel, je trouve que cette section va à la section Synth, étant utilisée pour éliminer les basses boueuses des formes d’onde plus complexes.

Cependant, si vous utilisez un préréglage dédié à un seul son, l’égaliseur 3 bandes reste un ajout bienvenu.

Compresseur

Cette section a toujours été basique, même depuis le Stage 2, mais elle fournit des pianos de style disco/dance avec une telle efficacité que je ne peux m’empêcher de l’aimer.

L’ajout d’un mode Rapide peut plaire aux musiciens de danse qui aiment l’effet de pompage, bien que je n’en sois pas vraiment fan. Votre avis peut être différent.

Une seule commande de quantité ne permet pas de travailler beaucoup, mais les temps d’attaque et de relâchement standard semblent courts, proches des niveaux du limiteur. Mais pour un piano classique de style M1, c’est parfait.

Le principal problème ici est que l’effet est appliqué à l’ensemble des 3 sons, ce qui n’est pas toujours idéal si vous ne voulez la réduction de la dynamique que sur une section spécifique.

Réverbération

La réverbération reste la même que celle des modèles Stage précédents et est fournie avec 6 algorithmes :

Je suis quelque peu déçu qu’il n’y ait ici qu’un bouton de mixage Dry/Wet. Vous ne pouvez pas modifier la taille, le pré-délai, l’amortissement ou le caractère de la réverbération.

C’est une occasion manquée, d’autant plus que le Stage 3 est en concurrence avec des stations de travail à part entière en raison de son prix.

De plus, ce son est partagé par toutes les sources sonores, ce qui peut être bon ou mauvais selon les besoins de la chanson.

J’aimais bien les réglages simples du Stage 2, mais une demi-décennie s’est écoulée depuis et même les claviers d’entraînement bon marché vous offrent plus que le mélange dry/wet.

Cela dit, il est difficile de nier la qualité des algorithmes ici.

La plupart des gens seront probablement satisfaits de ce qui est disponible, mais en tant que personne habituée à un plus grand contrôle pendant les performances, je ne peux m’empêcher d’en vouloir un peu plus.

Un bémol : la réverbération est appliquée avant le Rotary, ce qui signifie que vous perdez la composante micro d’ambiance du haut-parleur du Rotary, ce qui est gênant.

Ma recommandation ? Achetez une unité de réverbération dédiée si vous prévoyez d’utiliser le rotatif et la réverbération sur le même son.

Section Externes

C’est sans conteste ma partie préférée du Stage 3. Cette section vous permet d’intégrer facilement des équipements séparés dans vos performances, ce qui signifie que vous pouvez utiliser des synthés logiciels, des modules en rack et d’autres claviers en les connectant au Stage 3.

Grâce aux nombreuses options de connectivité du Stage 3, les modules externes reçoivent des signaux MIDI, des contrôleurs continus MIDI (CC) et des changements de programme MIDI (PC).

Cela s’intègre parfaitement avec le changement de présélection et le mode Song du Stage 3, rendant les choses aussi transparentes que possible.

En même temps, vous pouvez également envoyer le signal Master Clock par ici et presque tous les paramètres de voicing du Stage 3 peuvent être modulés via un CC MIDI externe.

Pour quelqu’un qui trouvait le nombre limité de sources de modulation restrictif, la possibilité de le relier à Ableton Live pour un meilleur contrôle a été très appréciée.

Cette section peut sembler encombrante au début, mais une fois que tout est en place, l’intégration du reste de votre matériel est un jeu d’enfant.

L’utilisation des touches du Stage 3 (au lieu de se déplacer pour accéder à un autre clavier MIDI) est une chose que de nombreux claviéristes apprécieront.

Autres caractéristiques

Comme le Stage 3 offre tant de fonctionnalités, il y en a d’autres qui ne sont pas liées aux modules de son.

Fractionnement

Le Stage 3 vous permet de répartir les sons sur 4 sections du clavier. Les divisions sont utilement mises en évidence par des LED vertes, afin que vous ne soyez pas désorienté lorsque vous passez d’un preset à l’autre ou d’un panneau à l’autre.

Bien que cela soit très pratique, il y a un problème. Les séparations sont limitées à des points spécifiques du clavier (10), vous ne pouvez donc pas assigner d’autres touches comme points de séparation. C’est l’un des plus gros inconvénients de Stage 3.

Pour résoudre ce problème, Clavia a mis en place des séparations graduelles plutôt que les séparations abruptes que l’on peut voir sur d’autres claviers.

Cela signifie que vous disposez de 3 options pour chaque point de séparation : la séparation classique abrupte, une petite séparation graduelle et une grande séparation graduelle.

Avec un partage progressif, le son ne change pas seulement lorsque vous passez le point de partage.

Pour un petit fractionnement progressif, le son de gauche s’adoucit progressivement 5 touches avant le point de fractionnement, alors que le son suivant s’introduit lentement.

La grande variante est la même, mais s’étend sur une octave complète au lieu de 5 demi-tons.

C’est une inclusion utile, surtout lorsque vous jouez des solos, même si je ne peux m’empêcher de penser qu’une option de division plus détaillée serait supérieure.

Quoi qu’il en soit, disposer de 4 sections est agréable et plus que suffisant. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser les 3 modules de sons et une unité externe sur le même clavier complet, sans chevauchement.

Dans l’ensemble, il s’agit d’un système décent, même si la possibilité d’utiliser des points de partage spécifiques serait nettement meilleure.

Morphing

Le morphing est une caractéristique commune à la plupart des claviers Nord et il est également présent ici.

L’assignation des morphes est simple. Les paramètres assignables du Stage 3 sont marqués par une LED. Il vous suffit d’appuyer sur le bouton Morph Assign correspondant.

Vous pouvez assigner le morphing à la molette de modulation, à l’aftertouch ou à une pédale d’expression connectée. Ces affectations sont faciles à réaliser et vous pouvez attribuer une valeur minimale et maximale à chaque paramètre.

Panneaux

Nous avons souvent fait référence aux panneaux A et B car ils permettent de basculer rapidement entre deux états du clavier.

Il s’agit essentiellement d’un moyen de basculer entre deux configurations différentes avec des paramètres dédiés pour l’orgue, le piano, le synthé et les paramètres externes.

Bien que ce soit le cas d’utilisation standard, vous pouvez également utiliser les deux panneaux simultanément, en utilisant la même section de l’autre panneau pour superposer les sons.

Vous disposez ainsi de synthés multitimbraux et de pianos désaccordés, et même d’orgues à deux claviers.

Il serait peut-être préférable de considérer le panneau B comme entièrement séparé du panneau A, car vous pouvez même configurer une certaine section sonore pour qu’elle soit déclenchée par MIDI externe, ce qui vous permet d’intégrer d’autres contrôleurs MIDI.

La principale limitation ici est que les deux panneaux partagent la même configuration de division de zone. Le bon côté des choses, c’est que cela réduit la confusion, mais aussi la flexibilité.

Les fonctions du panneau sont très complexes. Une fois que vous en aurez saisi toutes les subtilités, vous serez en mesure de configurer les choses à votre façon. Bien que cela demande beaucoup d’efforts, la flexibilité en vaut la peine.

Par exemple, vous pouvez avoir un clavier MIDI externe qui déclenche la section Synth sur le panneau B, tandis que vous jouez votre propre section synthé sur le panneau A en utilisant les touches du Stage 3.

Il s’agit d’un exemple de base, mais il montre à quel point le système de panneaux peut être puissant avec la bonne configuration.

Gestion du programme

Il y a deux façons d’accéder aux sons que vous avez conçus : par le mode Programme standard ou par le mode Song nouvellement introduit.

Le mode programme comporte un total de 16 banques de programmes (étiquetées A-P), réparties en 5 pages de 5 programmes chacune.

Il s’agit d’une méthode typique de navigation dans les préréglages qui est rendue un peu plus facile par le contrôle de la liste, grâce auquel vous vous déplacez dans les banques plutôt que dans les préréglages individuels. Félicitations à Clavia pour avoir organisé les sons dans des catégories qui ont un sens, aussi.

12 banques sont déjà prises par les préréglages d’usine, que vous pouvez changer et modifier en fonction de vos besoins.

Si, à un moment donné, vous souhaitez restaurer la mémoire du programme dans son état d’origine, vous pouvez facilement le faire en téléchargeant les banques de sons originales sur le site Web de Nord.

Il y a également 4 banques vides (100 emplacements de programme) où vous pouvez stocker vos propres programmes.

Le mode Song est un ajout bienvenu, qui vous permet d’utiliser les programmes du mode Program dans des ensembles conçus par vous-même, ce qui est idéal pour les performances impliquant plusieurs chansons avec des ensembles sonores différents.

Notez que les programmes sont partagés dans leur intégralité, de sorte que toute modification apportée s’appliquera à la fois au programme initial et à la copie correspondante en mode chanson.

Commutation sans faille

Normalement, lorsque vous passez d’un son à l’autre sur un clavier, le son précédent s’interrompt brusquement. Cependant, le Stage 3 permet au son précédent de continuer à sonner, même après un changement de programme.

Bien que cela puisse sembler anodin, c’est un avantage considérable pour les chansons qui nécessitent de changer de programme en cours de morceau, ce qui rend les transitions moins brutales.

Si vous êtes un heureux propriétaire du Nord Stage 3 / Electro 5/6 (ou si vous envisagez de l’acheter), je vous recommande vivement de consulter la chaîne YouTube MyKeysToMusic.

Il partage de nombreux conseils pratiques sur la manière d’utiliser votre clavier Nord le plus efficacement possible et de libérer tout son potentiel.

Connectivité

Comme vous pouvez l’attendre d’un clavier de scène, le Nord Stage 3 offre une suite complète d’options de connectivité. Cela dit, il y a quelques omissions que je n’apprécie pas.

Le piano numérique Nord Stage 3

Quatre prises de sortie de ligne 6,35 mm standard offrent quatre canaux audio. Par défaut, les canaux 1/2 couvrent vos sorties stéréo principales. Vous pouvez configurer les canaux 3/4 pour séparer les sources sonores à partir du menu système interne.

Vous pouvez également opter pour une sortie des sons en mono. Ce n’est pas idéal, mais le plus gros défaut de ce système est que vous n’avez essentiellement que 2 sorties stéréo.

Des sorties dédiées pour les 6 sources sonores (sur les deux panneaux) seraient certainement idéales. Cela dit, les canaux 1/2 sont suffisants pour une utilisation standard.

Une prise casque stéréo 6,35 mm délivre le même signal que les canaux 1/2 et peut être utilisée pour le monitoring.

Pour les pédales, vous disposez d’une prise Organ Swell, d’une prise Control Pedal (pour votre pédale d’expression) et d’une prise Sustain Pedal.

Vous perdez en demi-pédalage et en bruit de pédale si vous ne disposez pas de la configuration 3-pédales dédiée de Nord.

Le piano numérique Nord Stage 3

Une nouvelle inclusion est la prise pour la pédale Program Up/Down, qui vous permet de vous déplacer dans les programmes avec une pédale dédiée à 2 boutons.

Si vous avez besoin de passer d’un son à l’autre au cours d’un morceau, vous adorerez cette fonction, car vous n’aurez pas besoin d’arrêter de jouer. Nous vous recommandons une pédale à 2 boutons dans la section Accessoires de cet article.

Une prise Monitor-In 3,17 mm est également incluse et envoie le signal aux canaux 1/2. Vous pouvez également utiliser cette entrée pour les smartphones, les lecteurs de musique et les métronomes à des fins d’entraînement.

Puisque ce « signal de moniteur » passe par les sorties principales, j’ai trouvé plus idéal de l’utiliser comme une entrée de source sonore supplémentaire.

Je l’ai utilisé pour intégrer mon sampler Korg Electribe sans conversion (car l’Electribe dispose d’une sortie casque 3,17 mm), et vous pouvez également connecter directement vos ordinateurs portables ici pour économiser un emplacement de mixeur.

En ce qui concerne la connexion aux ordinateurs portables, il existe un port USB de type B qui prend en charge le MIDI (mais pas l’audio).

La principale raison pour laquelle vous vous connectez à votre ordinateur sera pour les mises à jour logicielles et pour utiliser le Sound Manager et l’éditeur d’échantillons de Nord. Ces programmes vous permettent de charger vos échantillons personnalisés pour la section Synth et vos pianos pour la section Piano.

Si vous avez du matériel externe, sachez que les prises d’entrée/sortie MIDI utilisent des connecteurs standard à 5 broches.

Notez que le MIDI-through-USB et les prises MIDI sont identiques, donc le CC64 sur les deux contrôle le même paramètre (dans ce cas, Sustain).

En parlant de CC, vous pouvez contrôler des paramètres avec des signaux CC MIDI.

Si vous disposez de générateurs d’enveloppe ou de LFOs externes, ou même de sources de modulation supplémentaires, vous pouvez les utiliser pour contrôler des paramètres individuels.

Le manuel donne la liste complète, et il y a un total de 119 paramètres à moduler.

Comme je l’ai dit, vous disposez d’une gamme complète de connexions. J’aurais seulement aimé qu’il y ait des sorties dédiées pour chaque section individuelle, mais c’est juste que je veux plus de contrôle.

Ce que vous obtenez est déjà plus que suffisant, et parfois les limitations vous obligent à bien équilibrer vos sons (votre ingénieur de mixage vous remerciera !).

Nord Sound Manager

Il s’agit d’une partie essentielle de l’expérience Nord Stage, car elle vous permet de faire ce qui suit :

  • Gérer les programmes, les présélections et les chansons
  • Gérer les sons de piano pour la section Piano
  • Gérer les échantillons pour la section Synth
  • Sauvegarde des programmes sur votre ordinateur
  • Sauvegarde de paquets contenant des programmes et leurs échantillons associés
  • Sauvegarde de votre instrument complet
  • Restaurer votre instrument avec un fichier de sauvegarde

Ce programme est disponible pour OS X et Windows et présente une interface utilisateur simple et directe.

Je recommande vivement de charger vos propres échantillons ou ceux réalisés par d’autres utilisateurs.

Il existe une énorme communauté d’utilisateurs de Nord Stage, mais aussi d’utilisateurs d’échantillonneurs, et il y a une tonne d’échantillons uniques bien conçus et exotiques qui fonctionnent parfaitement avec la fonctionnalité d’échantillonnage de la section Synth.

Éditeur d’échantillons Nord

Si vous comptez charger vos propres échantillons dans le Stage 3, vous aurez besoin du Nord Sample Editor pour les convertir au nouveau format NSMP 3.0.

Cela vous permet de modifier le son et de définir les points de boucle, la hauteur et le niveau. Le programme fait automatiquement correspondre vos échantillons aux touches qui correspondent à leur hauteur, ce qui rend le processus très facile.

Ce programme est disponible sur OS X et Windows et nécessite que le clavier soit connecté.

Comme vous êtes limité à un maximum de 480 Mo de stockage d’échantillons, un tracker vous indique l’espace restant.

Accessoires

Le Nord Stage 3 est livré avec les accessoires suivants :

  • Pédale de sustain Nord (88 et HP76 uniquement)
  • Couvercle anti-poussière (88 et HP76 seulement)
  • DVD de la bibliothèque Nord Piano
  • Manuel d’utilisation
  • Connecteur USB de type B
  • Adaptateur secteur

La pédale de sustain fournie est une pédale de taille normale qui ne prend pas en charge la demi-pédale. Comme indiqué précédemment, vous aurez probablement besoin de l’unité Nord à 3 pédales pour maximiser les capacités de la section Piano.

Le DVD de la bibliothèque de pianos Nord est fourni avec une sélection décente de pianos, ainsi qu’avec le logiciel nécessaire (Nord Sound Manager) pour les charger sur votre clavier. Vous pouvez également télécharger d’autres sons à partir des liens Nord fournis.

Le cordon USB inclus est principalement utilisé pour mettre à jour le système d’exploitation, bien qu’il puisse également être utilisé pour les connexions MIDI USB de l’ordinateur après coup. Un avertissement accompagne l’envoi et vous invite à mettre à jour le système d’exploitation immédiatement pour que tout soit à jour.

Enfin, l’adaptateur secteur est spécifique à chaque pays. Vérifiez donc que votre secteur correspond à la tension indiquée sur l’adaptateur, surtout si vous achetez un produit d’occasion.

Il se peut que les transformateurs internes ne correspondent pas aux valeurs de votre pays. Veillez donc à le vérifier avant de mettre le système sous tension.

Un support n’est pas inclus, mais il est compatible avec la plupart des supports du marché.

Comme la section externe encourage l’utilisation de sources sonores externes, vous pouvez envisager un support pour plusieurs claviers.

Support à partition

Le Nord Stage 3 n’est pas livré avec un pupitre. Si vous jouez de la musique classique et souhaitez pouvoir poser des partitions devant vous, vous devrez investir dans le Nord Music Stand, vendu séparément.

Stand

Le Support Nord Wood Stand

Lorsqu’il s’agit de supports de clavier, il y a généralement deux façons de procéder.

L’une d’entre elles consiste à envisager un support en bois de type meuble, ce qui serait une bonne option si vous comptez utiliser votre instrument principalement à la maison et si vous voulez quelque chose de solide et d’agréable.

Pour ses instruments à 88 touches, Nord a conçu le Nord Wood Keyboard Stand, qui a l’air luxueux, mais dont le prix l’est tout autant.

Personnellement, je ne voudrais pas dépenser autant d’argent pour un support, surtout si l’on considère qu’il existe de nombreux supports génériques de qualité de style X et Z, qui ne coûtent qu’une fraction de ce que vous payeriez pour un support de style meuble Nord.

Nord Triple Pedal

La triple pédale Nord pour le Nord Stage 3

La triple pédale principale de Clavia vous permet d’accéder aux fonctions de bruit de pédale autrement cachées du Stage 3. Pour des pianos au son authentique, c’est un must.

Le prix n’est pas bon marché, comptez quelques centaines de d’euros.

Les pédales sostenuto et soft sont également fournies avec cette pédale, ce qui vous permet de jouer des morceaux classiques.

Malheureusement, le bruit de la pédale est exclusif à cette pédale, d’autant plus que la plupart des claviers et des logiciels VST obtiennent le même effet avec des pédales tierces.

Quoi qu’il en soit, si vous n’êtes pas attentif aux moindres détails comme le bruit des pédales, n’hésitez pas à sauter cette étape.

Pédale de commutation à 2 boutons

Les joueurs de piano n’y sont peut-être pas habitués, mais les guitaristes connaissent les pédales à deux boutons.

Le Stage 3 permet de changer de programme avec une pédale à 2 boutons et la plupart des pédales de guitare fonctionnent avec cela.

Le bouton Peavy Footswitch

Si vous recherchez un bon rapport qualité/prix, la pédale multi-usages à 2 boutons de Peavy est bon marché et solide. Bien qu’elle ait été conçue pour les amplis de guitare de Peavy, elle fonctionne très bien avec le jack Program Up/Down du Stage 3.

Pour une pédale de commande à deux boutons plus avancée et plus substantielle, consultez les modèles Boss FS-6 et Boss FS-7.

Pédale d’expression

Les prises de la pédale d’orgue et de la pédale de contrôle sont conçues pour fonctionner avec une pédale d’expression.

Selon votre style de jeu, une pédale d’expression peut ne pas être nécessaire, bien que je trouve que d’avoir une roue de modulation supplémentaire qui ne nécessite pas mes mains est assez utile, en particulier pour le jeu d’orgue et de synthétiseur.

Il existe de nombreuses pédales d’expression. Cependant, contrairement aux pédales de sustain ou d’étouffement, la plupart d’entre elles devraient fonctionner correctement car elles suivent toutes les mêmes principes et la même conception.

Si vous recherchez une pédale d’expression de haute qualité, je vous recommande la pédale d’expression Moog EP-3, qui est très bien construite et très réactive.

La pédale d'expression Moog EP-3

Le Yamaha FC7 est une autre excellente option, qui est considérée comme une norme industrielle.

Sac de transport/étui

Le Nord Stage 3 étant un clavier de concert très populaire, il est fort probable que vous souhaitiez le déplacer de temps en temps.

Dans ce cas, vous voudrez assurer un transport facile et sûr pour un instrument aussi haut de gamme, ce qui peut être délicat compte tenu de la taille et du poids du Stage 3, en particulier de sa version 88 touches.

Le sac Nord Gig Bag

Nord propose quelques étuis souples conçus spécifiquement pour ses claviers. En fonction de la longueur de votre clavier, vous aurez besoin d’un étui différent.

Bien qu’ils soient robustes et de haute qualité, tout comme les instruments Nord eux-mêmes, ils sont assez chers et, à mon avis, légèrement surévalués.

Je vous recommande de jeter un coup d’œil aux valises souples et rigides (pour les voyages longue distance) de Gator, qui sont très bien considérées dans la communauté musicale et sont extrêmement durables.

Il suffit de vérifier les dimensions de votre clavier Nord et de voir quel étui Gator s’adaptera le mieux (voir les dimensions spécifiées dans la description de chaque étui de clavier) :

Amplification externe

L'amplificateur Roland KC-990

Comme la plupart des pianos de scène, le Nord Stage 3 ne dispose pas de haut-parleurs intégrés, ce qui signifie que vous devrez compter soit sur un casque, soit sur un système d’amplification externe tel qu’un amplificateur de clavier, un haut-parleur de sonorisation ou autre.

Que vous soyez un musicien qui donne des concerts et qui a besoin d’un système robuste et portable ou un joueur à domicile qui cherche des haut-parleurs pour profiter de sa propre performance, nous avons créé le guide ultime sur la façon de choisir le meilleur système d’amplification pour vos besoins.

Casque d’écoute

Un casque de monitoring pour le Nord Stage 3

Les écouteurs sont très pratiques lorsque vous voulez vous entraîner en privé, en vous concentrant uniquement sur votre jeu et sans déranger les autres personnes à proximité.

En outre, une bonne paire d’écouteurs fournira un son plus clair et plus détaillé que les haut-parleurs embarqués.
Consultez ce guide pour savoir comment choisir les meilleurs écouteurs pour votre piano numérique.

Résumé

Avantages

  • Excellente qualité de construction
  • Grandes touches
  • Section piano et orgue détaillée et magnifique
  • Une section Synth simple mais efficace
  • De nombreux effets faciles à contrôler
  • Un grand nombre de préréglages
  • Encourage le design sonore
  • Navigation et sauvegarde faciles des présélections
  • Jusqu’à 4 zones fractionnées (10 options de points de fractionnement)
  • Commandes intuitives
  • Fabriqué à la main en Suède

Inconvénients

  • Très cher
  • Limité uniquement aux points de fractionnement prédéterminés
  • Chaque section d’effet ne peut être utilisée que pour une seule source sonore
  • Pas de sorties dédiées par section

Aujourd’hui encore, les gens raffolent de la série Nord Stage, même de sa première itération. La raison est évidente : tout fonctionne !

Le Nord Stage 3 suit la même formule et ajoute des fonctionnalités fréquemment demandées, comme un écran dédié et le synthé Lead A1 incorporé dans sa dernière version.

Il s’agit, à l’heure où nous écrivons ces lignes, de l’un des claviers les plus performants du marché.

Ce n’est pas peu dire, surtout si l’on considère l’absence de fonctionnalités évidentes, comme des points de séparation auto-définis, une section d’effets plus polyvalente, etc.

Cela est dû à la combinaison d’un châssis métallique robuste mais remarquable, de commandes simples et d’une qualité sonore étonnante, le tout dans un seul et même boîtier. C’est un ensemble coûteux, mais néanmoins impressionnant.

Personnellement, je suis partagé. En tant que personne qui aime le rapport qualité-prix, je ne peux pas m’empêcher de penser que les claviers de station de travail ont plus de fonctions et coûtent moins cher !

Oui, je parle du Roland FA-08, du Korg Kronos et du Montage8 de Yamaha, bien sûr.

Malgré cela, aucun d’entre eux n’est aussi intuitif. S’ils sont certainement plus puissants (même Nord ne le nie pas), aucun d’entre eux ne s’en approche en termes de facilité d’utilisation (surtout en situation de live).

Le panneau frontal infesté de boutons est une bénédiction déguisée qui permet d’effectuer des changements très rapidement.

Comme je l’ai dit dès le début, il faut un peu de temps pour s’y habituer, mais une fois que vous vous êtes familiarisé avec le Stage 3, le contrôler devient une seconde nature. Vous serez en mesure de vous adapter aux besoins de vos performances avec facilité.

Les autres appareils sont dotés de panneaux avant plus propres, mais cachent la plupart des commandes dans leurs écrans tactiles. C’est toujours moins qu’idéal, surtout lorsque des paniques et des mésaventures surviennent sur scène.

Une partie de moi voudrait vous recommander d’opter pour n’importe quelle autre station de travail phare pour le même prix, vous offrant toute la puissance dont vous avez besoin et plus encore.

Mais en même temps, je ne peux m’empêcher de recommander le Stage 3. La simplicité est le facteur déterminant ici, et si le Stage 3 remplit toutes les cases de votre liste de souhaits, alors pourquoi pas ?

Je connais des amis qui utilisent toujours le Stage 2, et ils l’adorent, bien qu’ils possèdent des Korgs et des Yamahas haut de gamme.

Le Nord Stage 3 est un clavier étonnant. S’il vous convient (et si vos poches sont assez profondes pour en acheter un), vous l’aimerez probablement aussi.

Laisser un commentaire