Avis Casio PX-S3100 : Une puissance déguisée

Casio est surtout connu pour sa division électronique, mais sa division instruments de musique a gagné beaucoup de terrain au fil des années. Bien qu’ils n’aient pas le pedigree de plusieurs décennies de Yamaha, ils …

Casio est surtout connu pour sa division électronique, mais sa division instruments de musique a gagné beaucoup de terrain au fil des années.

Bien qu’ils n’aient pas le pedigree de plusieurs décennies de Yamaha, ils se sont taillé une place de choix en mettant l’accent sur l’innovation technologique.

Notre note pour le piano numérique Casio PX-S3100
  • ✨ Design
  • 🎹 Clavier
  • 🔊 Son
  • 🔍 Fonctionnalités
  • 🔌 Connectivité
4.4

Notre avis sur le piano numérique Casio PX-S3100

Le Casio PX-S3100 est une progression raffinée du PX-S3000, maintenant l’un des pianos numériques les plus riches en fonctionnalités. Bien que les améliorations soient modestes, l’ajout de la prise en charge Bluetooth et une légère amélioration de la qualité sonore sont des pas en avant appréciables. Pour ceux qui possèdent déjà le Casio PX-S3000, le changer peut ne pas être justifié, mais pour les nouveaux acheteurs, le Casio PX-S3100 offre une expérience de jeu moderne, compacte et abordable malgré quelques compromis mineurs.

Avantages

  • L’un des pianos numériques portables les plus polyvalents
  • Extrêmement léger et compact
  • Clavier de type arrangeur
  • Vaste bibliothèque de sons
  • Excellente connectivité

Inconvénients

  • La mécanique ne fait pas l’unanimité
  • Haut-parleurs souffrent de leur taille compacte
  • Finition brillante attirant les empreintes digitales

La vedette de l’article d’aujourd’hui est le Casio PX-S3100, qui est une version améliorée du Casio PX-S3000. Compte tenu de l’accueil globalement positif réservé à l’original, nous étions curieux de voir comment la nouvelle version tenait la route et si elle lui permattrait de gagner des positions parmis les meilleurs pianos numériques à moins de 1000 euros.

Une mise à jour de la gamme à peine trois ans après sa sortie semble prématurée, et les adeptes de la première heure du Casio PX-S3000 pourraient se sentir lésés. Cependant, il faut savoir que le Casio PX-S3100 est plus une mise à jour progressive qu’une refonte totale.

Dans ce test, nous passerons en revue le Casio PX-S3100 sous deux aspects principaux. Tout d’abord, nous verrons s’il vaut la peine d’être acheté en tant que tel, et s’il améliore suffisamment l’original pour mériter d’être pris en considération.

Caractéristiques techniques Casio PX-S3100

  • Clavier : 88 touches entièrement lestées avec touches en ébène/ivoire synthétiques
  • Mécanique : Smart Scaled Hammer Action
  • Sensibilité à la vélocité : Oui
  • Moteur sonore : Multi-Dimensional Morphing AiR
  • Polyphonie : 192 voix
  • Nombre de sonorités : 700 sons d’instruments
  • Modes : Dual, Split
  • Enregistreur MIDI : 3 pistes
  • Enregistreur Audio : WAV, 16bit, 44.1kHz, stéréo
  • Nombre de rythmes : 200 rythmes (6 modes d’entrée d’accords)
  • Arpégiateur : 100 types
  • Commandes : Molette de Pitch Bend, 2 boutons assignables
  • Effets : DSP entièrement modifiables (+100 presets), Réverbération (8 types), Simulateur de salle (4 types), Surround (2 types), Chorus (12 types)
  • Fonction d’enregistrement : Oui
  • Simulateur acoustique (réglable) : Résonance des cordes, de l’étouffoir et de la mécanique, bruit de l’étouffoir, bruit de la mecanique (4 niveaux, désactivé), réponse du marteau (non réglable).
  • Fonctionnalité : Métronome, transposition, accord général
  • Tempérament : 17 Options
  • Haut-parleurs : 8W + 8W (deux haut-parleurs ovales de 16cm x 8cm)
  • Connectiques : USB vers hôte (type B), USB vers périphérique (type A), Bluetooth 5.0 (audio uniquement), sortie casque (2), pédale de sustain, sortie Line (R, L/Mono), entrée audio (mini-prise stéréo), pédale d’expression
  • Dimensions : 132,2 x 23,2 x 10,2 cm
  • Poids : 11,4 kg
  • Date de sortie : Octobre 2021

✨ Design

Le design du Casio PX-S3100

Le  » S  » du nom PX-S signifie  » slim  » (mince), ce qui est l’un des principaux piliers de la conception des séries PX-S et CDP-S. Ces deux gammes de produits ont été annoncées en 2019, coïncidant avec le 15e anniversaire de la gamme Privia de Casio.

Casio a conçu ces instruments pour qu’ils soient les pianos numériques les plus fins que l’on puisse trouver sur le marché, et la série PX-S occupe toujours cette place trois ans après sa sortie initiale.

Le design du Casio PX-S3100

Au premier coup d’œil, le PX-S3100 ne semble pas trop s’écarter du design de base du PX-S1100PX-S1100. Il est élégant, propre et minimal. Cependant, pour faciliter l’intégration de nouvelles fonctionnalités, le PX-S3100 ajoute quelques éléments supplémentaires.

Le PX-S3100 mesure 132.2 cm (L) x 23.2 cm (l) x 10.2 cm (H) et pèse 11.4 kg, soit quelques grammes de plus que le PX-S1100. Il est impressionnant de constater que Casio a réussi à conserver exactement les mêmes dimensions que le PX-S1100 malgré la multitude d’ajouts.

On peut affirmer que le PX-S3100 reste l’un des pianos numériques les plus portables du marché. Il est même plus léger que certains pianos de scène à part entière, tels que le Korg Grandstage et le Yamaha CP88 .

Ces pianos de scène ne sont même pas équipés de haut-parleurs !

La seule couleur disponible pour le PX-S3100 est le noir.

La face avant est impeccable, seuls le bouton de volume, le logo et le nom du modèle sont immédiatement visibles. Les commandes ne deviennent visibles qu’une fois l’appareil mis sous tension, les étiquettes apparaissant à travers la surface en verre transparent.

Sachez simplement que cette face avant est un aimant à empreintes digitales. J’ai dû l’essuyer soigneusement avec un chiffon en microfibre après avoir terminé ma session de test.

Les commandes du Casio PX-S3100

Ensuite, parlons de la sensation des commandes.

Contrairement à tous les autres pianos numériques du marché, la série PX-S utilise des touches tactiles capacitives. Celles-ci sont similaires à celles des écrans de smartphones modernes, ce qui signifie qu’il n’y a pas de boutons physiques.

Au fond, j’aime l’idée qui sous-tend cette orientation innovante en matière de design. L’aspect saisissant de la série PX-S est dû en grande partie à l’interface utilisateur minimaliste et épurée. La suppression des boutons physiques permet certainement d’obtenir une silhouette plus mémorable.

Cependant, j’ai toujours été partisan des commandes physiques, notamment en raison du retour d’information tactile. Bien que la plupart des boutons du PX-S3100 soient accompagnés d’un retour visuel/auditif en cas de saisie réussie, rien ne remplace le clic satisfaisant des boutons physiques.

Gardez cela à l’esprit si vous êtes musicien. Bien que je n’aie pas fait d’erreur de clic lors de mes tests de jeu, cela peut poser problème aux personnes qui exigent de la précision.

Les commandes du Casio PX-S3100

Heureusement, le bouton de volume est physique et solidement construit. Il comprend une résistance décente pour les changements de volume détaillés.

L’un des principaux reproches que j’ai faits au PX-S1100 concerne l’utilisation des combinaisons de boutons et de touches. En raison des commandes limitées, il fallait maintenir les touches de modification enfoncées tout en appuyant sur la touche appropriée (ce qui implique d’avoir le manuel à portée de main) pour modifier les paramètres.

Le PX-S3100 corrige ce défaut grâce à l’inclusion d’un écran LED de 3 lignes et de quelques boutons supplémentaires dédiés à la navigation, ce qui permet de régler plus facilement le PX-S3100 en fonction de vos goûts.

L’écran rétroéclairé est parfaitement lisible, mais je pense qu’il aurait besoin d’un peu plus d’espace pour afficher plus d’informations. En l’état, il vous faudra peut-être un peu de temps pour assimiler l’ordre des paramètres.

L'écran du Casio PX-S3100

Personnellement, j’aurais aimé que le système de contrôle soit plus complexe. Si Casio avait inclus un bouton encodeur (comme sur le Roland JUNO-DS) ou un pavé numérique (comme sur le Yamaha PSR-E373), je serais plus enclin à utiliser les fonctions du PX-S3100 au-delà de ses capacités d’émulation de piano.

Dans l’ensemble, j’apprécie le design du PX-S3100. Il résout un grand nombre des problèmes que je rencontrais avec le PX-S1100 et constitue une expérience globalement solide. Tout instrument qui peut être utilisé au maximum de son potentiel sans avoir besoin d’un manuel ou d’une application recevra toujours des félicitations de ma part.

Mes principales critiques se résument à un seul aspect. Le PX-S3100 est un instrument très puissant (voir la section Sons et fonctionnalités pour voir mes éloges), mais il faut un peu d’effort pour accéder aux fonctionnalités les plus approfondies.

Les fonctionnalités du Casio PX-S3100

Ce n’était pas un problème en 2019, lorsque le PX-S3000 a fait exploser la plupart des concurrents de prix similaire grâce à son ensemble de fonctionnalités. Cependant, nous avons récemment vu des versions qui visent carrément le marché des  » pianos numériques économiques riches en fonctionnalités « , comme l’excellent DGX-670.

L’insistance de Casio à poursuivre un design minimaliste et épuré a peut-être été un faux pas. L’ajout d’un jeu de commandes supplémentaires aurait facilement rendu le PX-S3100 plus accessible, et en aurait fait un choix tout à fait valable pour les musiciens qui jouent en concert.

Quoi qu’il en soit, aucune de ces remarques ne change le fait que le PX-S3100 est une réussite en termes de design. Il est beau, facile à utiliser et c’est l’un des pianos numériques les plus portables du marché.

Comme nous le verrons bientôt dans les sections suivantes, il s’agit également d’une amélioration globale par rapport au PX-S1100.

🎹 Clavier

En général, les touches de Casio ont été assez bien accueillies au fil des ans. Les touches Tri-Sensor Hammer Action, présentes sur le précédent modèle phare PX (non-S), étaient les préférées de la communauté, car elles étaient réalistes en dépit de leur prix avantageux.

Afin d’obtenir le format mince de la série PX-S, Casio a opté pour une action de touche entièrement redessinée, car l’action de marteau à trois capteurs d’origine était trop encombrante pour s’intégrer dans les dimensions souhaitées.

C’est ainsi qu’est né le Smart Scaled Hammer Action. Cette action est réduite pour s’adapter au châssis de la série PX-S, utilise la logique informatique pour annuler les inconvénients de l’action miniaturisée de la touche, et parvient même à utiliser 2 capteurs au lieu des 3 standards de l’industrie.

Les touches du Casio PX-S3100

Voyons comment cela fonctionne en pratique.

Normalement, lorsque vous appuyez sur une touche d’un piano numérique, la touche passe par tous les capteurs jusqu’à ce qu’elle atteigne le capteur le plus bas, qui indique la fin de l’appui sur la touche. Ensuite, lorsque vous relâchez la touche, le mouvement vers le haut est détecté par les capteurs précédents.

Avec les configurations à trois capteurs, lorsqu’une touche passe par le capteur du milieu, elle permet aux échantillons de piano d’être redéclenchés, sans qu’il soit nécessaire que les touches reviennent à leur position d’origine. C’est ce qui rend possible les trilles et les répétitions rapides.

Les actions à 2 capteurs sont généralement moins réactives en raison de l’absence du capteur central. Cependant, Casio utilise une programmation logicielle pour estimer votre position actuelle, ce qui est légitimement très intelligent (d’où le nom).

Est-ce que cela fonctionne ? Je dirais que oui, car je n’ai remarqué aucune incohérence en jouant, et les touches sont aussi réactives que n’importe quelle autre touche moderne de la concurrence.

Même en jouant délibérément des phrases qui mettraient à l’épreuve les actions à deux capteurs plus anciennes, la fluidité était au rendez-vous.

Le clavier du Casio PX-S3100

En jeu, l’action est agréable. Les touches elles-mêmes ont une texture synthétique d’ivoire et d’ébène qui offre une bonne prise en main pendant le jeu. C’est une caractéristique appréciable.

Les touches sont étonnamment stables malgré la longueur de pivot réduite, ce à quoi je ne m’attendais pas compte tenu des limitations de taille. Le PX-S3100 est doté d’un « mécanisme silencieux » qui atténue le bruit lorsque les touches s’enfoncent, sans ajouter de plancher mou.

Aucune analyse de la série PX-S ne serait complète sans évoquer la « controverse » en ligne sur les touches. Plus précisément, les touches noires sont plus légères que les touches blanches. Selon votre position ou vos préférences, vous pouvez hausser les épaules ou boycotter le produit.

La texture des touches du Casio PX-S3100

Nous avons déjà donné notre avis sur la question dans notre test du PX-S1100. En bref, ce n’est pas aussi grave qu’on le dit.

Alors que certains pourraient considérer cela comme un facteur de rupture, je n’ai personnellement pas trop remarqué cela lors de mon playtest. En regardant le discours en ligne, il semble que les personnes formées sur des pianos acoustiques sont plus susceptibles de ne pas aimer les claviers de la série PX-S.

Gardez cela à l’esprit si vous envisagez d’acheter le PX-S3100.

D’après mon expérience personnelle, les touches sont un peu plus légères que celles de la concurrence, ce qui demande un peu de temps pour s’y habituer. La différence de poids n’est pas vraiment perceptible, mais j’ai trouvé qu’il était plus difficile de jouer dans les touches en raison de la longueur plus courte du pivot.

Etant donné que la série PX-S peut être très controversée, je vais vous laisser avec la recommandation habituelle « essayez avant d’acheter ». Personnellement, je pense que le PX-S3100 est très performant compte tenu de son prix.

Il existe certainement de meilleurs claviers, mais compte tenu des contraintes imposées par Casio, je suis assez satisfait du résultat du PX-S3100.

🔊 Son

Les sons du Casio PX-S3100

J’aborderai les sons du PX-S3100 sous deux angles.

Tout d’abord, nous le comparerons au PX-S1100PX-S1100, en identifiant les différences qui justifient son prix plus élevé. Ensuite, nous examinerons les améliorations apportées au modèle PX-S3000 qu’il remplace.

En ce qui concerne le premier point, la PX-S3100 est nettement supérieure à la PX-S1100 et justifie aisément son prix plus élevé.

Le PX-S1100 est livré avec le strict minimum, soit 18 sons. Les sons de piano étaient bons, mais le reste de la palette sonore laissait à désirer.

Si vous aviez besoin de plus de variations, comme des orgues ou des synthétiseurs pour compléter vos performances, le PX-S1100 vous laisserait sur votre faim.

Avec le PX-S3100, Casio propose un total de 500 sons, soit près de 28 fois plus que son frère. Même si vous retirez les sons General MIDI inclus pour des raisons de compatibilité, il reste 341 sonorités issues du moteur sonore Multi-Dimensional Morphing AiR.

Le moteur sonore Multi-Dimensional Morphing AiR est un dérivé de la série Privia de Casio, qui n’est pas fine, et a fait ses preuves. On retrouve le même moteur sonore sur le PX-S1100, ainsi que sur le PX-S3000 avant son rafraîchissement.

Le PX-S3100 comprend les catégories sonores suivantes :

  • Pianos acoustiques
  • Pianos électriques
  • Orgues électriques et à tuyaux
  • Instruments d’orchestre
  • Pads synthétiques et expérimentaux
  • Guitares
  • Basses
  • Synthesizer Leads
  • Instruments ethniques
  • Tonalités MIDI générales

Échantillons de piano

Étant donné qu’il s’agit avant tout d’un piano numérique, commençons par parler de l’attrait principal, les sonorités du piano.

Le piano à queue de concert par défaut est un modèle non spécifié, bien que Casio le désigne comme un « piano à queue de concert allemand ». À en juger par le profil sonore, je suppose qu’il s’agit d’un Steinway échantillonné, offrant une sonorité équilibrée et plus grande que nature.

Le son de piano du Casio PX-S3100

En général, je me suis retrouvé à choisir par défaut la version « Mellow » de ce son pour le jeu général. Il est propre et s’adapte à la plupart des styles de jeu sans être envahissant. Il parvient même à s’adapter aux voix sans nécessiter d’ajustement.

Par rapport au PX-S1100, je dirais que le PX-S3100 a un léger avantage dans la tonalité du piano. Lors de l’écoute au casque, le PX-S3100 semble avoir un peu plus de fidélité, bien qu’il puisse s’agir d’un effet placebo.

Là où le PX-S3100 l’emporte clairement, c’est en termes de variété. Les 24 sonorités de piano du PX-S3100 l’emportent nettement sur les 5 sonorités du PX-S1100.

Certains sons ne sont pas uniques et ont été clairement conçus pour les fonctions d’accompagnement (comme les pianos à octave, qui ne sont rien d’autre que le préréglage de piano joué en octaves), mais il y a tout de même des sons magnifiques, comme le piano ambiant à forte réverbération.

De même, le PX-S3100 présente un léger avantage en termes de qualité sonore par rapport à son prédécesseur, le PX-S3000, avec des aigus plus nets et des graves plus détaillés. Grâce aux échantillons mis à jour, vous entendrez un peu moins de boue.

Notez que ces améliorations sont finalement assez mineures. La plupart de ces différences n’étaient pas perceptibles lors de l’écoute sur les haut-parleurs. Je n’ai pu entendre ces minuscules changements qu’avec mon casque.

Simulateur acoustique

Le simulateur acoustique du Casio  PX-S3100

L’une des principales caractéristiques du moteur sonore AiR est son système hybride d’échantillonnage et de modélisation. En bref, les sons émis par le PS-X3100 ne sont pas simplement basés sur les enregistrements d’un piano à queue acoustique de concert doté d’un micro. Ils intègrent plutôt un aspect de modélisation logicielle.

Cela permet aux claviéristes d’affiner les sons jusque dans les moindres détails. Cependant, n’oubliez pas que la modélisation du PX-S3100 n’est pas aussi approfondie que celle de ses concurrents. Le Virtual Technician de Kawai et le Piano Designer de Roland conservent l’avantage en matière de personnalisation.

Les paramètres modifiables sur le PX-S3100 sont les suivants :

  • Résonance des cordes
  • Résonance de l’amortisseur
  • Bruit de l’amortisseur
  • Bruit de la touche
  • Bruit de l’arrêt de la touche

C’est très peu pour travailler, mais tout degré de personnalisation est le bienvenu. Une astuce dont j’ai parlé dans l’article sur le PX-S1100 consistait à émuler une configuration avec micro éloigné en réduisant les bruits d’amortisseur et de touches, et cela s’applique encore ici.

Cependant, je pense personnellement que vous aurez plus de chance en utilisant l’un des nombreux préréglages, surtout si l’on considère que des préréglages tels que « Ambient Piano » permettent d’obtenir l’effet désiré bien mieux qu’avec un réglage fin limité.

J’ai été un peu plus indulgent avec le PX-S1100 en raison des limitations concernant le schéma de contrôle. Cependant, le PX-S3100 dispose de beaucoup plus de commandes, ce qui se prêterait mieux à des possibilités de personnalisation plus poussées.

Autres sons

Les sons non pianistiques du PX-S3100 sont ce que je considère comme ses meilleurs arguments de vente.

La catégorie des pianos électriques comprend les pianos synthétiques et les pianos amplifiés. On y trouve les Rhodes, les Wurlitzers et les Yamaha CP80. La plupart des préréglages sont excellents et les claviéristes s’en donneront à cœur joie.

(J’aimerais juste qu’ils soient nommés de manière plus descriptive, car il n’est pas intuitif de devoir se rappeler que j’ai aimé « Elec Piano 3 »).

La catégorie des orgues couvre les orgues à tuyaux et les orgues électriques. Ces derniers sont étonnamment agréables à utiliser, surtout avec le clavier plus léger du PX-S3100. Bien que j’aie apprécié les mêmes sons sur le PX-S1100, les possibilités de réglage du PX-S3100 poussent l’expérience encore plus loin.

L’un des reproches que je faisais au PX-S1100 était l’absence de haut-parleur rotatif variable. Le PX-S3100 vous permet non seulement de modifier le taux, mais aussi d’assigner ce réglage aux boutons sur le côté. Le PX-S3100 est donc de loin l’instrument le plus expressif.

La catégorie « Strings » couvre la plupart des instruments à cordes, depuis les orchestres complets jusqu’aux parties individuelles. La plupart des sons sont extrêmement riches et plus grands que nature, ce qui est idéal si vous souhaitez un son plein, mais pas nécessairement pour des morceaux plus contrôlés et plus feutrés.

Personnellement, j’ai trouvé qu’il était assez difficile de « dompter » les sons d’instruments à cordes. Même avec l’égaliseur et des effets DSP soigneusement choisis, je trouve que ces sons sont un peu plus forts que je ne le souhaiterais. Si vous êtes comme moi, essayez plutôt les préréglages « cordes lentes », qui ajoutent une attaque douce aux sons.

La catégorie Pad est remplie de joyaux cachés, y compris une tonne de sons soutenus bien adaptés pour former la base d’une chanson. Vous y trouverez également des sons de chœurs si vous avez besoin d’une ambiance plus « épique ».

Enfin, la catégorie « Autres » couvre tout le reste, y compris les guitares, les cuivres, les sons de synthétiseurs, les instruments ethniques, les batteries et les sons MIDI généraux.

Les guitares sont solides, bien qu’elles ne soient pas comparables à de vraies guitares. Les guitares électriques sont nettement meilleures que les acoustiques, et vous pouvez obtenir beaucoup de résultats en personnalisant vos configurations d’amplificateur grâce aux effets DSP.

Je ne prétends pas être un expert en matière de cuivres et d’instruments ethniques, mais ils étaient suffisamment bons à mon goût. Je pense personnellement que les sons de cuivres de Roland restent les meilleurs en termes d’expressivité. Ici, vous êtes enfermé dans l’articulation spécifique de votre preset.

En ce qui concerne les sons de synthétiseurs, Casio propose une solide sélection. La plupart d’entre eux couvrent une bonne gamme de cas d’utilisation, mais je les ai trouvés « stériles », manquant du tranchant et du caractère que l’on peut attendre de la plupart des autres fabricants.

Enfin, il y a les kits de batterie. La plupart d’entre elles sont de bonne qualité et couvrent des genres tels que le jazz, le rock et les styles électro. Ils sont dotés d’une sensibilité à la pression décente et peuvent être amusants à utiliser. Cependant, ils seront probablement utilisés dans la section d’accompagnement.

Effets

La section d’effets du PX-S3100 est très sophistiquée, surtout si on la compare à la section FX minimaliste du PX-S1100, qui se limite à 3 effets standard. Les effets du PX-S3100 sont répartis entre la section Sound Mode et l’unité DSP Effects.

Mode sonore

Les modes sonores du Casio PX-S3100

Cette section est simple et couvre les effets Hall Simulator/Reverb et Surround.

Les effets Hall Simulator et Reverb affectent tous deux la façon dont un son se propage dans un espace réel. Le simulateur de salle simule la position d’un piano dans une salle de concert et comprend 4 zones spécialement recréées.

L’unité de réverbération produit un effet similaire, mais se concentre sur des algorithmes plus généraux basés sur des calculs mathématiques.

Le simulateur de hall comprend les 4 algorithmes suivants :

  • Y. Club
  • Salle d’opéra
  • Salle de Berlin
  • Stade britannique

L’unité de réverbération comprend les algorithmes suivants :

  • 4 réverbérations de salle
  • 3 salles
  • 1 stade

La plupart des sons sont dotés d’un simulateur de hall ou d’une réverbération par défaut. Chaque algorithme ou hall est également doté d’une intensité réglable, allant de 0 à 42, ce qui vous offre des possibilités de personnalisation supplémentaires.

L’effet Surround simule un son surround virtuel, visant à donner aux sorties des haut-parleurs une impression de largeur supérieure à celle que l’on peut attendre d’un système de haut-parleurs stéréo. L’effet réel est assez subtil, mais il y a une nette différence en termes de largeur sonore.


Effets DSP

L'effet DSP du Casio PX-S3100

Cette section est le joyau caché du PX-S3100. Alors que le PX-S1100 était livré avec une simple unité de chorus, le PX-S3100 est livré avec toute une série de chaînes de traitement du signal numérique (DSP) éditables.

Parmi les exemples d’effets inclus, citons les compresseurs, les égaliseurs, les simulateurs d’amplificateurs, les simulateurs de baffles, les émulations de haut-parleurs rotatifs et les émulations de pédales d’effets de guitare. Chaque effet est également doté de plusieurs paramètres réglables, ce qui vous donne encore plus de possibilités de façonnage du son.

Il serait impossible de couvrir tous les effets différents dans le cadre de cet article. En bref, ces effets sont géniaux, car ils vous permettent de modifier un son de base, tel qu’une scie de synthétiseur, et de lui donner une nouvelle vie.

Pour utiliser les modules DSP, il suffit de choisir parmi les modules prédéfinis et de concevoir une « chaîne DSP ». Les chaînes ne sont limitées que par la puissance de traitement disponible du PX-S3100, indiquée par le nombre d’emplacements DSP disponibles.

La molette du Pitch du Casio PX-S3100

Mon principal reproche concernant la section des effets DSP est qu’elle peut être difficile à régler. Bien que la plupart des effets soient largement personnalisables, il est extrêmement difficile de les régler à l’aide des boutons fléchés.

Heureusement, vous pouvez assigner certains paramètres aux deux boutons situés à gauche de vos touches, ce qui permet d’intégrer des changements de paramètres à la volée dans vos performances.

Haut-parleurs

Le PX-S3100 est équipé de haut-parleurs stéréo de 8 W, du même type que ceux du PX-S1100.

L’une des améliorations apportées par le nouveau PX-S3100 par rapport au PX-S3000 est le système de haut-parleurs amélioré.

Les différences se situent au niveau des cônes de haut-parleurs, qui, selon Casio, offrent une réponse plus précise sur l’ensemble du spectre de fréquences.

Les haut-parleurs du Casio PX-S3100

En pratique, il y a certainement une légère amélioration par rapport à la PX-S3000 originale, bien qu’elle ne soit pas immédiatement perceptible. Le PX-S3000 original était solide, mais il avait tendance à être un peu boueux lorsqu’on le poussait à fond.

Le nouveau modèle a un seuil beaucoup plus élevé avant que les bruits parasites ne commencent à se faire sentir. Malheureusement, Casio n’a pas réussi à éliminer complètement ce problème.

Mais c’est tout à fait compréhensible compte tenu des contraintes de taille et de puissance. Je recommanderais un ampli combo externe si vous faites des concerts.

Si vous possédez déjà le PX-S3000, je ne me précipiterais pas pour acheter cette mise à niveau uniquement pour les haut-parleurs. Je n’ai pu déterminer la différence que parce que j’avais les deux modèles pour les comparer côte à côte.

Notez que les haut-parleurs sont orientés vers l’arrière, il est donc préférable de placer l’appareil contre un mur pour obtenir le meilleur effet.

Polyphonie

La polyphonie du Casio PX-S3100

Qu’est-ce que la polyphonie ?

La polyphonie est le nombre de notes qu’un piano numérique peut produire en même temps.

La plupart des pianos numériques contemporains sont équipés d’une polyphonie de 64, 128, 192 ou 256 notes.

Vous vous demandez peut-être comment il est possible de jouer 32, 64 ou même 128 notes en même temps, s’il n’y a que 88 touches et que nous ne les jouons jamais toutes en même temps.

Tout d’abord, de nombreux pianos numériques actuels utilisent des échantillons stéréo, ce qui nécessite parfois deux notes, voire plus, pour chaque touche jouée.

En outre, l’utilisation de la pédale de sustain, des effets sonores (réverbération, chorus), du mode double (superposition) et même du tic-tac du métronome occupe des notes supplémentaires de polyphonie.

Par exemple, lorsque vous appuyez sur la pédale de sustain, les premières notes jouées continuent de sonner pendant que vous en ajoutez de nouvelles, et le piano a besoin de plus de mémoire pour que toutes les notes sonnent.

Un autre exemple de consommation de polyphonie est celui de la lecture d’un morceau (qui peut également être votre propre performance enregistrée) ou de l’accompagnement automatique.

Dans ce cas, le piano aura besoin de polyphonie non seulement pour les notes que vous jouez, mais aussi pour la piste d’accompagnement.

Lorsque vous atteignez le plafond de polyphonie, le piano commence à laisser tomber les premières notes jouées afin de libérer de la mémoire pour les nouvelles notes, ce qui affecte la qualité et l’ampleur du son.

Vous aurez rarement besoin des 192 ou 256 voix de polyphonie en même temps, mais dans certains cas, vous pouvez atteindre les limites de 64 ou même 128 notes, surtout si vous aimez superposer plusieurs sons et créer des enregistrements multipistes.

Il est souhaitable d’avoir au moins 64 notes de polyphonie.

Le PX-S3100 dispose d’une polyphonie maximale de 192 notes. C’est parfaitement suffisant pour jouer des morceaux, même en utilisant les voix en mode superposé.

En mode accompagnement, une partie de la polyphonie est affectée aux rythmes et à la piste d’accompagnement. 192 notes, cela ne semble pas beaucoup, mais cela devrait suffire, car je n’ai rencontré aucun problème en jouant.


Résumé sur les sons

La bibliothèque de sons et la section DSP du PX-S3100 sont ses points forts.

À ce niveau de prix, on s’attend généralement à un minimum absolu en termes de palette sonore. Après tout, il s’agit de pianos numériques et l’accent est naturellement mis sur les grands pianos de concert échantillonnés.

Cependant, Casio est allé plus loin en incluant un ensemble de sons qui convient mieux à un clavier d’arrangeur qu’à un piano numérique standard.

Il ne s’agit pas non plus de répliques de la série CT économique de Casio, car ils sont beaucoup plus hi-fi que n’importe quel preset de ces pianos.

La navigation du Casio PX-S3100

Même si tous les presets ne sont pas la crème de la crème, il y a certainement plus de gagnants que de perdants. Même les sons qui manquent d’élégance peuvent servir de base solide.

Il est intéressant de noter que de nombreux détracteurs du PX-S3100 (en raison des touches controversées) admettent à contrecœur que les sons sont excellents. C’est un témoignage élogieux.

🔍 Fonctionnalités

En termes de fonctionnalités, le PX-S3100 est livré avec la plupart des critères habituels, bien qu’il comprenne également une fonctionnalité Bluetooth améliorée, grâce à un module Bluetooth gratuit.

Fonctions

Il s’agit là de quelques-unes des fonctions essentielles disponibles sur le PX-S3100.

Vous pouvez également modifier ces paramètres à l’aide de l’application de contrôle Chordana Play de Casio, accessible via votre smartphone relié par Bluetooth.

Voici quelques exemples notables :

  • STRETCH TUNING – Une plainte que beaucoup avaient avec le PX-S3000 original. Vous pouvez désormais désactiver la syntonisation par étirement !
  • METRONOME – Joue un rythme régulier à des fins d’entraînement, le tempo et la signature temporelle peuvent être réglés.
  • TRANSPOSITION – Change les notes déclenchées par chaque touche, sur une plage de 12 demi-tons vers le haut ou vers le bas.
  • OCTAVE SHIFTING – Modification des octaves des parties individuelles en mode split ou layer.
  • TEMPERAMENT – Comprend 17 réglages différents.

Modes

Le PX-S3100 comprend 3 modes de lecture : Layer, Split et Duo Mode.

Le mode Layer déclenche deux sons simultanément à chaque pression de touche. Un cas d’utilisation courant consiste à superposer des cordes au piano pour obtenir un son riche de type ballade.

Le mode couche du Casio PX-S3100

Le mode Split permet aux utilisateurs de diviser le clavier en deux sections distinctes, l’une pour la main gauche et l’autre pour la main droite, chacune avec un préréglage de sonorité différent. Le point de partage est défini par l’utilisateur. Contrairement au PX-S1100, vous n’êtes pas limité aux sons de basse pour la main gauche.

Le mode split du Casio PX-S3100

Enfin, il y a le mode Duo, qui divise le clavier en deux sections ayant la même gamme d’octaves. Ce mode est conçu pour les sessions d’enseignement en personne, au cours desquelles un professeur s’assoit à côté de ses élèves pour les démonstrations.

Le mode duo du Casio PX-S3100

Accompagnement automatique

C’est un autre aspect où le PX-S3100 excelle. Les fonctions d’accompagnement automatique transforment le PX-S3100 d’un piano numérique de base en un clavier arrangeur plus complet.

Lorsque le mode d’accompagnement est activé, une piste d’accompagnement est jouée et la section rythmique suit les accords de la main gauche.

Vous pouvez également pimenter les choses au-delà d’une simple piste de batterie, car le PX-S3100 inclut des intros, deux variations d’un groove, des remplissages et une outro.

Cela vous permet essentiellement de vous produire en tant qu’homme-orchestre.

Les rythmes du Casio PX-S3100

Les 200 rythmes et préréglages intégrés couvrent un large éventail de genres, y compris les styles pop, rock et ballade obligatoires. Il comprend également des sélections plus originales, telles que des rythmes de jazz, de musique latine et de danse.

Les fonctions d’accompagnement automatique du PX-S3100 sont facilement accessibles via les boutons du panneau avant. Si vous préférez garder vos mains près des touches, vous pouvez également assigner les variations de rythme aux touches de registre inférieur les moins utilisées.

Même si vous n’aimez pas le concept d’accompagnement automatique, vous pouvez toujours utiliser ces rythmes pour remplacer le métronome en limitant l’accompagnement automatique aux seules parties rythmiques, ce qui est très simple grâce au bouton de basculement dédié.

Pour les personnes qui envisagent d’utiliser le PX-S3100 pour des cours de clavier, le PX-S3100 comprend le mode de suivi de la main gauche  » Finger On Bass « , qui est nécessaire pour les cours de clavier d’accompagnement de niveau supérieur.

Arpégiateur

Si vous ne connaissez pas les claviers arrangeurs, vous ne savez peut-être pas ce qu’est un arpégiateur, qui n’est pas très répandu sur les pianos numériques classiques.

L'arpégiateur du Casio PX-S3100

Un arpégiateur convertit essentiellement vos pressions de touches en motifs plus élaborés joués en boucle. Dans sa forme la plus basique, un arpégiateur peut déclencher de manière répétée les notes d’un accord dans l’ordre croissant. Il est souvent utilisé pour rendre les presets de synthétiseurs plus impliqués.

Vous pouvez également utiliser les arpégiateurs pour émuler les styles de jeu d’un certain instrument.

Par exemple, vous pouvez utiliser l’un des 100 motifs du PX-S3100 pour simuler l’effet de grattage des harpes et des guitares ou recréer les paysages sonores étendus des synthétiseurs du nouvel âge.

Harmonisation automatique

L’harmonisation automatique est une autre rareté des pianos numériques. Cette fonction permet d’harmoniser automatiquement les mélodies de la main droite avec des notes mélodiquement agréables.

Cela permet d’exploiter les capacités de suivi des accords du PX-S3100 pour garantir que les harmonisations soient toujours dans la tonalité.

Parmi les modes d’harmonisation inclus, on trouve les 5e harmonies, les octaves et même les accords complets. Notez que l’arpégiateur et l’harmonisation automatique sont exclusifs, vous ne pouvez engager que l’un des deux à la fois.

Enregistrement et lecture de chansons

Le format MIDI du Casio PX-S3100

Le PX-S3100 est livré avec 6 morceaux de démonstration intégrés pour présenter ses sons de piano. Cependant, vous pouvez également enregistrer vos propres morceaux grâce à la fonction d’enregistrement. Le PX-S3100 prend en charge l’enregistrement audio et MIDI.

L’enregistrement MIDI est plus souple et vous permet de modifier des éléments après l’enregistrement initial. Ce processus est connu sous le nom d’overdubbing. Chaque chanson MIDI peut comporter jusqu’à 3 pistes, soit un total de 30 000 notes.

Les données MIDI peuvent ensuite être modifiées dans un programme externe, tel qu’une station de travail audio numérique.

Vous pouvez également utiliser l’enregistreur audio, qui enregistre les données audio sous forme de fichiers WAV stéréo 16 bits, 44,1 kHz. Cela n’offre pas la flexibilité des enregistrements MIDI, mais vous bénéficiez directement de la qualité sonore des échantillons intégrés, digne d’un studio.

L'enregistrement du Casio PX-S3100

Comme on peut s’y attendre, vous pouvez profiter des fonctions d’accompagnement du PX-S3100 pendant l’enregistrement, en incluant les rythmes et les pistes d’accompagnement à votre propre jeu. Cette fonction est disponible dans les deux modes d’enregistrement.

La mémoire embarquée est limitée, mais vous pouvez également enregistrer vos chansons sur une clé USB.

Connectivité Bluetooth

Le Bluetooth du Casio PX-S3100

Le PX-S3100 n’est pas équipé de la fonctionnalité Bluetooth intégrée, mais tout achat est désormais accompagné de l’adaptateur audio et MIDI sans fil WU-BT10, qui n’était auparavant disponible qu’en tant qu’achat séparé si vous souhaitiez bénéficier de la fonctionnalité MIDI Bluetooth.

Il semble un peu encombrant d’avoir un adaptateur externe, car il doit être inséré dans la prise USB de type A sur le panneau arrière. Cependant, c’est un bonus appréciable, d’autant plus qu’il améliore les fonctionnalités du PX-S3100.

La connexion Bluetooth prend en charge l’audio et le MIDI. Cela signifie que vous pouvez laisser le PX-S3100 fonctionner comme un haut-parleur Bluetooth externe, tout en vous permettant de travailler avec des applications prises en charge, telles que Garageband.


Chordana Play

L'application Chordona Play

L’application Chordana Play est l’application compagnon du PX-S3100 qui peut être utilisée pour contrôler le PX-S3100 via votre appareil intelligent Android ou iOS.

L’application se connecte par Bluetooth et l’expérience est transparente dès le départ. L’application a fonctionné correctement sur mon smartphone, sans qu’il soit nécessaire de la modifier.

L’application a également obtenu 3,9 étoiles sur le Google Play Store, ce qui est assez élevé par rapport à d’autres applications du même type.

Dans notre évaluation du PX-S1100, je me suis plaint du schéma de contrôle qui repose fortement sur des combinaisons de boutons et de touches et j’ai considéré l’application Chordana Play comme un élément essentiel de l’expérience globale du PX-S1100.

Avec le système de contrôle nettement amélioré du PX-S3100, l’application n’est plus une nécessité et ne sert qu’à compléter l’expérience.

En plus d’être une alternative aux commandes du panneau avant, vous pouvez également utiliser l’application Chordana Play pour les performances. Vous pouvez passer d’un preset à l’autre (en particulier ceux avec des configurations DSP/split compliquées) beaucoup plus facilement à l’aide de l’application, et vous pouvez également gérer vos morceaux sauvegardés sans avoir à vous battre avec le petit écran.

🔌 Connectivité

La connectivité du Casio PX-S3100

Outre la connectivité Bluetooth évoquée précédemment, le PX-S3100 comprend également un ensemble standard d’options de connectivité, ce qui lui permet de s’intégrer dans un environnement live ou en studio.

Pour l’utilisation d’un casque, le PX-S3100 comprend deux prises de casque 3,17 mm à l’avant de l’appareil, à gauche des touches.

Cela permet à deux personnes d’écouter la sortie simultanément.

Les connexions du Casio PX-S3100

Pour utiliser le PX-S3100 avec des haut-parleurs ou des amplificateurs externes, le PX-S3100 comprend des sorties de ligne stéréo 6,35 mm. Si un signal mono est souhaité, la sortie gauche peut également servir de sortie mono.

Pour brancher des pédales de sustain conventionnelles, une prise 6,35 mm pour pédale d’étouffement se trouve à l’arrière. C’est également à cet endroit que vous brancherez la pédale d’étouffement SP-3 fournie.

Pour les pédales triples compatibles, telles que la SP-34 de Casio, vous utiliserez la prise propriétaire de l’unité de pédale à la place.

Les prises des pédales du Casio PX-S3100

Si vous souhaitez utiliser une pédale d’expression avec le PX-S3100, une prise de pédale assignable conventionnelle de 6,35 mm est également incluse.

Pour l’adaptateur audio et MIDI sans fil WU-BT10 inclus, vous utiliserez le port USB de type A situé à l’arrière, qui permet d’utiliser la fonctionnalité Bluetooth. Ce port permet également de connecter une clé USB pour sauvegarder les morceaux enregistrés.

Enfin, un port USB de type B permet au PX-S3100 de communiquer avec un ordinateur. Si vous êtes un artiste de l’enregistrement et que vous avez besoin d’un contrôleur MIDI, le PX-S3100 fera l’affaire.

Les ports USB du Casio PX-S3100

Malheureusement, le PX-S3100 n’inclut pas de support audio USB, vous devez donc utiliser une interface audio externe si vous souhaitez travailler avec les échantillons intégrés.

En termes de connectivité, je dirais que le PX-S3100 remplit la plupart des conditions. À moins que vous n’ayez absolument besoin de fonctionnalités haut de gamme telles que des sorties XLR symétriques ou un support audio USB, le PX-S3100 devrait vous suffire.

🧰 Accessoires

Le PX-S3100 est livré par défaut avec les accessoires suivants :

  • Manuel d’utilisation
  • Support à partition
  • Pédale d’amortissement SP-3
  • Adaptateur CA
  • Adaptateur Bluetooth WU-BT10

Nous inclurons la clause de non-responsabilité obligatoire afin de vérifier que les tensions de l’adaptateur secteur correspondent à celles de votre pays. Si vous achetez le PX-S3100 auprès d’un revendeur étranger, vous risquez de court-circuiter votre instrument flambant neuf si vous n’êtes pas prudent.

Cet ensemble d’accessoires est tout ce dont vous avez besoin pour commencer. Toutefois, nous vous recommandons quelques achats supplémentaires pour améliorer votre expérience globale.

Pédale

La pédale d’étouffement complémentaire SP-3 est une pédale à commutateur, qui peut être utilisée, mais qui ne convient pas à tout le monde. Si vous souhaitez une forme de pédale classique, plus conventionnelle, ou si vous avez besoin d’un soutien doux et sostenuto, vous devrez chercher ailleurs.

La pédale de sustain Casio SP-3

Casio recommande d’ajouter en option le SP-34, qui est le pédalier triple assorti à la série PX-S. Le SP-34 est très confortable et étonnamment solide malgré sa conception compacte.

La triple pédale Casio SP-3

Cela dit, je ne considère pas qu’il s’agisse d’une nécessité absolue. Bien qu’il confère au PX-S3100 un aspect plus haut de gamme, il est assez onéreux.

Au lieu de cela, je recommanderais d’acheter une pédale d’étouffement simple qui prend en charge l’étouffement partiel, ce qui est une amélioration relativement abordable qui peut changer votre expérience. Heureusement, n’importe quelle pédale générique devrait fonctionner grâce à la prise de pédale universelle.

La variante de Casio est le SP20, qui est une alternative décente qui semble mieux construite que le SP-3 inclus, bien que je pense personnellement qu’il est un peu trop léger, et qu’il manque également de support de demi-pédalage.

La pédale Korg DS-H1

Je recommanderais plutôt d’investir dans une pédale comme la DS-1H de Korg, qui est une pédale d’étouffement qui possède toutes les caractéristiques nécessaires, tout en s’intégrant bien au format compact de la PX-S3100.

Pédale d’expression

Les pédales d’expression sont loin d’être nécessaires, en particulier pour les personnes qui souhaitent utiliser le PX-S3100 comme un simple piano. Cependant, si vous souhaitez ajouter un peu d’expression (d’où le nom) au mixage, une pédale d’expression est indispensable.

Par exemple, si vous souhaitez ajouter des effets de volume à des pads ou à des ensembles de cordes, une pédale d’expression vous permet de le faire sans retirer vos mains des touches.

Bien qu’il soit possible de le faire avec les boutons assignables, les musiciens apprécieront certainement cette option supplémentaire.

Support

Le PX-S3100 est livré avec un support en bois assorti, le CS-68, comme recommandé sur la page produit.

Le support Casio CS-68

Le design minimaliste du CS-68 s’accorde parfaitement avec le châssis élégant du PX-S3100. Si vous souhaitez que le PX-S3100 soit la pièce maîtresse de votre pièce, le CS-68 est la solution idéale.

Vous pouvez également opter pour un support X ou Z générique. Grâce à sa taille compacte, le PX-S3100 devrait s’adapter à n’importe quel support, même si j’essaierais de m’assurer que la largeur du support et celle du PX-S3100 correspondent.

Casques d’écoute

Le casque ouvert Beyerdynamic DT-990

Les casques d’écoute sont très pratiques lorsque vous souhaitez vous entraîner en privé, en vous concentrant uniquement sur votre jeu sans déranger les autres personnes à proximité.

De plus, une bonne paire d’écouteurs fournira un son plus clair et plus détaillé que les haut-parleurs embarqués.

Consultez ce guide pour savoir comment choisir les écouteurs les plus performants pour votre clavier.

📝 Le mot de la fin

Le PX-S3100 a été un instrument amusant à examiner. Bien qu’il ne s’agisse finalement que d’une amélioration progressive du PX-S3000 original, ce dernier reste l’un des instruments les plus riches en fonctionnalités sur le marché.

Si vous possédez déjà le PX-S3000, le PX-S3100 est une proposition de valeur terrible. Le petit nombre de mises à niveau dont vous bénéficiez ne justifie pas le prix d’un instrument neuf.

De même, si vous n’étiez pas convaincu par le PX-S3000 (ou si vous n’aimiez pas les touches), le PX-S3100 ne vous fera pas changer d’avis. En fin de compte, vous obtenez le même instrument sous-jacent. Les changements sont les bienvenus, mais ils ne résolvent pas les problèmes que l’on peut rencontrer avec l’instrument d’origine.

Toutefois, si vous êtes à la recherche d’un nouveau piano numérique, je vous recommande d’opter pour le PX-S3100. Bien qu’il ne change pas grand-chose au PX-S3000 original, ce dernier repose sur des bases tellement solides que notre avis positif est toujours valable.

Les nouveaux ajouts à l’arsenal du PX-S3100 sont ce que je considère comme des étapes de modernisation. La prise en charge Bluetooth est incluse dès la sortie de la boîte, et la qualité sonore légèrement améliorée est toujours la bienvenue. Le tout dans un boîtier compact qui surpasse les pianos de scène dédiés.

Bien sûr, le PX-S3100 n’est pas parfait.

La petite taille de l’appareil entraîne naturellement quelques compromis. Les touches sont nettement plus légères, la réponse en fréquence des haut-parleurs laisse un peu à désirer et le système de contrôle semble avoir privilégié le style au détriment de la substance.

Je ne vois pas d’inconvénient à ce qu’il y ait ici et là quelques petites coupes, car elles ne ternissent pas l’excellent ensemble qu’est le PX-S3100. La question de savoir si cela s’applique à vous dépendra de vos préférences personnelles.

Si le PX-S3100 vous intrigue, testez les touches en personne (ou profitez des périodes de retour des marchés en ligne). Les touches sont tellement controversées au sein de la communauté qu’il est absolument nécessaire d’en avoir une idée.

Dans l’ensemble, j’apprécie le PX-S3100. Il reprend le châssis innovant du PX-S1100 et y ajoute une tonne d’extras qui l’amènent au-delà de ce que l’on peut attendre d’un piano numérique classique. Ajoutez à cela un prix abordable et vous obtenez un piano numérique qui ne laisse que très peu de choses à redire.

Laisser un commentaire