Avis Casio PX-S6000 : L’outsider de la gamme Casio PX-S ?

Suite à notre test du PX-S7000, il est temps d’aborder le dernier instrument de la série PX-S 2022 de Casio. Le PX-S7000 a été sans conteste le meilleur, avec un bon rapport qualité/prix, qui sonne …

Suite à notre test du PX-S7000, il est temps d’aborder le dernier instrument de la série PX-S 2022 de Casio.

Le PX-S7000 a été sans conteste le meilleur, avec un bon rapport qualité/prix, qui sonne et joue bien. Le PX-S5000, quant à lui, n’a pas été à la hauteur, étant une mise à niveau de l’excellent PX-S1100 qui n’a tout simplement pas fait assez pour se démarquer.

Étant donné que le nom du PX-S6000 le place juste entre ces deux instruments, je m’attendais à un instrument de milieu de gamme, qui serait en fin de compte une version dépouillée du modèle phare PX-S7000.

J’avais tort. Après mon test de jeu, j’ai été agréablement surpris.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur la manière dont le PX-S6000 parvient à se démarquer du reste de la gamme PX-S, et souligner certains domaines dans lesquels il parvient à surpasser le reste de la série PX-S, même le haut de gamme PX-S7000.

Design

Depuis le début, la série PX-S a toujours été conçue autour d’un design fin (d’où le “S” dans le nom), et elle a toujours eu un look élégant et futuriste.

Le design du Casio PX-S6000

En termes de dimensions, le PX-S6000 mesure 134 cm x 24,2 cm x 10,2 cm, et pèse 14,8 kg.

Ces dimensions sont identiques à celles du PX-S7000, probablement en raison d’un châssis pratiquement identique. C’est une bonne chose, car je considère le PX-S7000 comme l’apogée du design moderne de Casio, avec un équilibre entre la portabilité et la facilité d’utilisation.

Casio PX-S6000 Casio PX-S7000 Kawai ES-920 Roland FP-90X Roland RD-88
Le Casio PX-S6000 Le Casio PX-S7000 Le Kawai ES-920 Le Roland FP-90X Le Roland RD-88
Touches 88 88 88 88 88
Largeur 134,1 cm 134,1 cm 134,1 cm 134,1 cm 128,5 cm
Profondeur 24,1 cm 24,1 cm 37,3 cm 39,1 cm 25,9 cm
Hauteur 10,1 cm 10,1 cm 14,4 cm 13,7 cm 16 cm
Poids 14,7 kg 14,7 kg 16,7 kg 23,5 kg 13,1 kg
Commander

Le même design épuré de la face avant du PX-S7000 a été conservé. Il présente une surface brillante et très peu de commandes visibles. Lorsqu’il est éteint, tout ce qui est visible est le bouton de volume, les commandes d’expression et la molette de données.

Une fois le PX-S6000 allumé, les autres commandes s’allument, révélant les touches tactiles rétroéclairées. Le nombre de boutons proposés est important et permet de naviguer dans les nombreux menus du PX-S6000.

Le menu du Casio PX-S6000

Avec l’unique option de couleur noire, le PX-S6000 est à la hauteur de l’ambiance minimaliste qu’il recherche, puisque les boutons sont totalement invisibles lorsque l’appareil est éteint. Notez simplement que la surface brillante est un aimant à empreintes digitales, ce qui rend presque obligatoire l’utilisation d’un chiffon en microfibres.

Petite remarque, j’aurais vraiment aimé que Casio propose d’autres options de couleurs pour le PX-S6000. Avec le PX-S7000, il y avait une belle option blanche, et la couleur moutarde préférée des fans, qui manque cruellement au PX-S6000.

En termes de commandes, le PX-S6000 est intuitif. L’écran et la molette de données permettent de naviguer facilement dans les nombreux menus imbriqués sans se perdre, ce qui est une nécessité compte tenu de la richesse et de la variété des fonctionnalités.

Les commandes du Casio PX-S6000

La différence avec le PX-S5000 est flagrante. Là, pour choisir un préréglage sonore spécifique, il faut beaucoup deviner, car il n’y a pas de retour d’information au-delà d’une simple tonalité de test. Ici, je peux jeter un coup d’œil à l’écran LCD rétroéclairé et savoir instantanément où j’en suis.

La roue codeuse contribue également à la facilité d’utilisation. Elle sert à la fois de roue de données (fournissant une interface basée sur la rotation) et de pavé directionnel (haut/bas/gauche/droite), vous offrant à la fois rapidité et précision.

L’écran propose deux interfaces principales. Il y a la vue standard, qui affiche un bref résumé, et la vue en liste, qui s’active dynamiquement lorsque vous faites défiler des menus plus lointains.

La programmation du Casio PX-S6000

Il y a aussi le simple mais efficace “F Button Set”, qui fait référence aux 4 boutons situés à gauche de l’écran. Ces boutons peuvent être programmés pour faire presque tout ce qui vous passe par la tête. Vous pouvez activer des effets, passer d’un son à l’autre, d’un mode à l’autre, etc.

Il convient de noter que le PX-S6000 s’adresse à un public différent, à savoir les musiciens professionnels, en plus des utilisateurs domestiques traditionnels.

Plus précisément, la PX-S6000 apporte une modification mineure au panneau avant de la PX-S7000.

Alors que les deux modèles comprennent une molette de pitch bend, le PX-S6000 remplace les boutons d’expression de base par deux boutons d’expression dédiés, offrant ainsi plus de contrôle aux musiciens qui en ont besoin.

Les boutons du Casio PX-S6000

Le PX-S6000 peut également être alimenté par 8 piles AA qui, selon Casio, assurent 4 heures de jeu continu et constituent une alternative viable à l’alimentation murale.

Dans l’ensemble, j’apprécie le design du PX-S6000. Il reprend le design déjà excellent du PX-S7000 et y ajoute quelques légères modifications qui le rendent mieux adapté aux artistes de scène qui veulent un peu plus de contrôle.

Clavier

Le PX-S6000 utilise la mécanique Smart Hybrid Hammer Action de Casio, le même que celui des PX-S5000 et PX-S7000.

Notez que cela diffère de l’action de marteau à échelle intelligente que l’on trouve sur le PX-S1100 et le PX-S3100 (ainsi que sur leurs prédécesseurs).

Le clavier du Casio PX-S6000

Cette touche est relativement unique car il s’agit d’une touche “intelligente” à double capteur. Alors que le reste de l’industrie a convergé vers des mécaniques à 3 capteurs pour leur précision supérieure, Casio a conçu une mécanique à 2 capteurs qui utilise une logique informatique pour suivre la dynamique de votre jeu.

En pratique, cela fonctionne très bien, et je n’ai pas rencontré d’incohérences qui proviendraient normalement d’actions moins précises sur les touches. Le PX-S6000 est aussi réactif que la plupart des touches à triple capteur réputées.

Avec le PX-S6000, Casio a remplacé les touches en plastique du PX-S1100 par une construction hybride, utilisant un mélange de plastique et de bois. Notez qu’il ne s’agit pas de noyaux en bois massif, mais de bandes de bois ajoutées sur les côtés de chaque touche blanche.

Les touches du Casio PX-S6000

Cela peut sembler un simple gadget, mais les changements subtils donnent une sensation plus authentique, avec un sens supplémentaire du réalisme grâce à un poids mieux réparti, que je décrirais comme plus “stable” par rapport à ses prédécesseurs plus basiques.

Ce que Casio ne mentionne pas dans son marketing, c’est l’amélioration de l’amortissement, qui rend le PX-S6000 beaucoup plus agréable à jouer que le PX-S1100, ce qui se traduit par une expérience de jeu moins fatigante.

Enfin, aucun examen de la série PX-S ne serait complet sans la mention obligatoire de la controverse sur l’action des touches. J’ai fait une analyse approfondie dans notre article sur le PX-S1100, en passant en revue les compromis faits dans la recherche d’un piano numérique fin.

Le mécanisme du Casio PX-S6000

Le principal responsable est le raccourcissement de la longueur du pivot, qui se traduit par une répartition inégale du poids sur le clavier.

Si certains claviéristes peuvent s’adapter à ces différences mineures, cela peut être un obstacle pour les pianistes de formation classique qui ont besoin d’un retour d’information physique rapide.

Personnellement, j’ai trouvé que les touches étaient parfaitement jouables après un petit temps d’adaptation, bien qu’elles soient un peu plus légères. À certains égards, les touches plus légères du PX-S6000 complètent son jeu de sonorités, se sentant parfaitement à l’aise pour le piano électrique, les orgues et les synthétiseurs.

Son

L’ensemble sonore du PX-S6000 est alimenté par le moteur AiR Multi-Dimensional Morphing de Casio, la même source audio qui alimente tous les autres pianos numériques de la gamme PX-S.

Le moteur sonore du Casio PX-S6000

Le PX-S6000 peut être considéré comme un PX-S7000 légèrement épuré, avec 350 sons (contre 400 pour le PX-S7000). Ces sons sont les suivants

  • 3 pianos à queue – variantes du jeu d’échantillons Hamburg Grand
  • 12 pianos divers – pianos droits, pianos superposés
  • 13 E. Pianos – pianos électriques de tous types, y compris synthés, Rhodes, Wurlis
  • 17 Pianos électrique classiques
  • 4 Clavinettes
  • 4 clavecins
  • 6 Vibraphones
  • 21 Orgues électriques
  • 7 Orgues à tuyaux/accordéons
  • 7 Ensembles à cordes
  • 20 pads de synthèse
  • 8 Chœurs
  • 15 Guitares
  • 15 basses – variations réelles et synthétiques
  • 6 Cordes Solo – violon, alto
  • 13 Sons de cuivres – ensemble et solo
  • 14 Sons de bois
  • 7 Bruits de tuyau
  • 20 pistes de synthétiseurs
  • 127 Tonalités MIDI générales
  • 8 Batteries

Par rapport au PX-S7000, vous obtenez moins de sons dans certaines catégories (notamment celle des pianos à queue), mais la polyvalence générale reste intacte.

350 sons ne sont pas à dédaigner, même si l’on soustrait les 151 sonorités General MIDI, qui sont de moins bonne qualité que les échantillons plus spécifiques. Pour les besoins du PX-S6000 en tant qu’instrument de scène polyvalent, vous aurez largement de quoi travailler.

Son de Piano de Concert Grand

Le son de piano du Casio PX-S6000

La principale force du PX-S6000 réside dans ses sonorités de piano à queue. La source sonore est l’échantillon de piano à queue allemand Hamburg Grand de Casio, issu des instruments haut de gamme de Casio, tels que les CELVIANO Grand Hybrids.

Bien que le piano échantillonné ne soit pas directement nommé, le son rappelle celui d’un Steinway haut de gamme, un piano à queue de concert de classe mondiale utilisé dans de nombreuses salles de récital à travers le monde.

En termes de signature sonore, ce piano est généralement décrit comme “lisse”, s’intégrant bien dans les œuvres classiques et contemporaines.

Les échantillons du Casio PX-S6000

La version échantillonnée de Casio est excellente. Les échantillons ont un son large et aéré, avec une bonne quantité de détails. Par rapport à la version de base du PX-S1100, ces sons sont plus fidèles et plus naturels.

Lors de mon test, le préréglage par défaut du piano à queue de concert a bien fonctionné pour la plupart de mon répertoire, qu’il s’agisse d’accompagnements d’orchestre ou de morceaux de piano solo. Il s’agit d’un bon préréglage par défaut qui offre une bonne polyvalence.

Par rapport au PX-S7000, vous perdez les échantillons allemands et new-yorkais, bien que j’aie mentionné dans notre évaluation du PX-S7000 que l’échantillon par défaut de Hambourg était mon son de prédilection, donc ce n’est pas une grosse perte.

Cependant, les pianos à queue de concert “Best Hit” du PX-S7000, qui reposaient sur les variantes allemandes et new-yorkaises, sont absents du PX-S6000, et leur présence manque cruellement, car ils permettaient d’obtenir facilement des sons prêts pour la radio sans nécessiter d’ajustements supplémentaires.

Simulateur acoustique

Le piano à queue de concert du PX-S6000 est doté d’un certain degré de fonctionnalité de modélisation acoustique grâce à son moteur sonore AiR.

Le simulateur acoustique du Casio PX-S6000

Il comprend 5 réglages ajustables avec 10 niveaux d’intensité différents. Ces réglages sont les suivants :

  • Résonance des cordes
  • Résonance de l’amortisseur
  • Bruit de l’amortisseur
  • Bruit de la touche
  • Bruit de l’arrêt de la touche

Bien que la personnalisation ici ne soit pas à la hauteur d’autres moteurs de modélisation plus complexes comme le moteur SuperNATURAL de Roland, il s’agit tout de même d’une personnalisation intéressante pour les personnes qui souhaitent obtenir le son de piano idéal.

Autres sons

Comme pour les autres pianos numériques PX-S, les sons autres que ceux du piano sont assez hétérogènes.

Lors de mes tests, j’ai constaté que les instruments à base de touches étaient généralement excellents, alors que les autres sons, comme les guitares et les cordes, n’avaient pas la même qualité, étant plus adaptés à la superposition d’arrière-plans.

La sélection E. Piano est facilement le point fort, avec des pianos classiques comme le Rhodes, le Wurlitzer et même des pianos à base de synthé. Ces sons sont également dotés de quelques effets intégrés, ce qui permet de les utiliser pour n’importe quelle performance.

Les sons du Casio PX-S6000

Il y a également la section Classic E. Piano, qui semble être une copie de la sélection “Best Hits” du PX-S7000. Cette section propose des sonorités E. Piano conçues pour correspondre aux chansons à succès des années passées. J’adore cela, car cela met instantanément des sons reconnaissables à portée de main.

Je n’ai pas pu les identifier tous, mais j’ai reconnu le son saturé de Ray Manzarek sur “Riders on the Storm” des Doors. Le fait de disposer de ces sons fait du PX-S6000 un instrument très compétent pour vos besoins en matière de piano électrique.

La section d’orgue comporte également quelques éléments forts, tels que l’orgue électrique de jazz, qui convient très bien à l’action légère des touches.

Les autres sons du PX-S6000, tels que les sons orchestraux, les guitares et les synthétiseurs, sont satisfaisants, mais il est évident qu’ils ne bénéficient pas de l’attention portée aux détails par les instruments à touches. J’hésiterais à utiliser ces sons pour un accompagnement en solo, mais ils peuvent s’avérer très utiles dans le cadre d’arrangements plus complexes.

Mon seul reproche est que certains de ces sons sont un peu trop brillants par rapport à la tonalité plus neutre des pianos acoustiques. Il est facile d’y remédier grâce à la section FX étonnamment complète du PX-S6000.

Effets

Les effets du PX-S6000 comprennent les piliers de la série PX-S, tels que le simulateur de hall/réverbération, le mode surround, le chorus et la brillance.

En outre, il est doté d’une section d’effets exclusive à processeur de signal numérique (DSP), absente même sur le modèle phare PX-S7000.

Les effets du Casio PX-S6000

Le simulateur de salle/réverbération est utilisé pour ajouter de l’espace, en plaçant vos presets dans un espace simulé. Il existe un total de 16 algorithmes, allant des pièces aux stades.

Le mode Surround sert à améliorer la stéréo et ajoute un léger élargissement artificiel aux sons. Ce phénomène est plus perceptible au casque, mais je me suis contenté de le laisser désactivé pendant toute la durée de mon test.

L’effet de chorus est fourni avec 12 algorithmes, allant d’un simple chorus léger à un effet de flanger lourd. Il est activé par défaut pour de nombreux sons E. Piano et peut ajouter un sens subtil de l’espace sans être envahissant.

Il y a aussi l’effet de brillance, un égaliseur de hautes fréquences pour contrôler la réponse des aigus des sons. Il n’y a pas grand-chose que vous puissiez changer ici, mais c’est un bon remède pour certains des préréglages les plus brillants ou pour couper dans un mixage en cas de besoin.

Les réglages du Casio PX-S6000

Enfin, la section des effets DSP est l’endroit où la personnalisation est poussée à l’extrême, avec 31 unités d’effets DSP qui peuvent être appliquées à n’importe quel son selon les besoins, y compris des wha-wahs, des distorsions, des simulations de rotations et bien d’autres choses encore.

Chaque unité d’effet est également dotée de paramètres réglables, ce qui vous permet d’obtenir le profil sonore exact que vous recherchez.

Casio fournit 100 chaînes d’effets DSP préréglées, qui peuvent inclure jusqu’à 4 unités d’effets par préréglage, mais vous pouvez également créer vos propres chaînes personnalisées, qui peuvent également être contrôlées à la volée avec les boutons F et les boutons d’expression.

Les contrôles du Casio PX-S6000

Je suis très impressionné par la quantité de contrôle que Casio offre ici. Les claviéristes exigeants qui veulent un contrôle approfondi ne seront certainement pas déçus. Je dirais même que le PX-S6000 dépasse le modèle phare PX-S7000 à cet égard.

En termes de qualité sonore, j’ai trouvé que ces effets étaient de bonne qualité et complétaient bien la plupart des presets. En tant que personne aimant créer ses propres préréglages, le PX-S6000 atteint toutes les bonnes notes pour moi.

Haut-parleurs

Le PX-S6000 est équipé d’une configuration de quatre haut-parleurs de 8 W, la même que celle du modèle phare PX-S7000.

Malgré la faible puissance de ces enceintes, elles sonnent bien grâce à l’accord de Casio, qui produit un son équilibré, vous permettant d’entendre les détails nuancés des échantillons haut de gamme de Hamburg Grand.

C’est ce que je reprochais le plus au PX-S5000, qui utilisait une double configuration de haut-parleurs de 8 W qui ne parvenait pas à mettre en valeur la fidélité des mêmes échantillons de Hamburg Grand.

Les haut-parleurs du Casio PX-S6000

Casio n’a cessé d’améliorer ses enceintes compactes depuis l’introduction initiale de la série PX-S en 2020, et le PX-S6000 les présente sous leur meilleur jour.

Casio a même prévu un moyen d’adapter les enceintes à des types de pièces spécifiques grâce au réglage de la position du piano.

Cela dit, ces enceintes ne sont pas parfaites. Elles ont tendance à se déformer lorsqu’elles sont utilisées à des niveaux sonore plus élevés. Ce n’est pas très grave, mais je recommande vivement l’utilisation d’une amplification externe si vous vous produisez dans des salles plus grandes.

Polyphonie

La polyphonie du Casio PX-S6000

Qu’est-ce que la polyphonie ?

La polyphonie est le nombre de notes qu’un piano numérique peut produire en même temps.

La plupart des pianos numériques contemporains sont équipés d’une polyphonie de 64, 128, 192 ou 256 notes.

Vous vous demandez peut-être comment il est possible de jouer simultanément 32, 64 ou même 128 notes, s’il n’y a que 88 touches et que nous ne les jouons jamais toutes en même temps.

Tout d’abord, de nombreux pianos numériques actuels utilisent des échantillons stéréo, ce qui nécessite parfois deux notes, voire plus, pour chaque touche jouée.

En outre, l’utilisation de la pédale de sustain, les effets sonores (réverbération, chorus), le double mode (superposition) et même le tic-tac du métronome occupent des notes supplémentaires de polyphonie.

Par exemple, lorsque vous appuyez sur la pédale de sustain, les premières notes jouées continuent de sonner pendant que vous en ajoutez de nouvelles, et le piano a besoin de plus de mémoire pour que toutes les notes sonnent.

Un autre exemple de consommation de polyphonie est celui de la lecture d’un morceau (qui peut également être votre propre performance enregistrée) ou de l’accompagnement automatique.

Dans ce cas, le piano aura besoin de polyphonie non seulement pour les notes que vous jouez, mais aussi pour la piste d’accompagnement.

Lorsque vous atteignez le plafond de polyphonie, le piano commence à laisser tomber les premières notes jouées afin de libérer de la mémoire pour les nouvelles notes, ce qui affecte la qualité et l’ampleur du son.

Vous aurez rarement besoin des 192 ou 256 voix de polyphonie en même temps, mais dans certains cas, vous pouvez atteindre les limites de 64 ou même 128 notes, surtout si vous aimez superposer plusieurs sons et créer des enregistrements multipistes.

Il est souhaitable d’avoir au moins 64 notes de polyphonie.

Le PX-S6000 dispose d’une polyphonie maximale de 256 notes. C’est une bonne quantité qui devrait facilement couvrir la plupart des morceaux, même en utilisant des sons superposés.

Fonctionnalités

En termes de caractéristiques, le PX-S6000 offre les mêmes fonctionnalités que le reste de la gamme PX-S et plus encore. Il s’agit notamment de la fonctionnalité Bluetooth via le connecteur sans fil complémentaire WU-BT10.

Les fonctionnalités du Casio PX-S6000

Fonctions

Voici quelques réglages remarquables du PX-S6000:

  • STRETCH TUNING – La fonction Stretch tuning, activée par défaut, peut être désactivée.
  • METRONOME – Le tempo et la signature temporelle peuvent être définis, les tempos classiques courants tels que Largo, Lento, etc. étant inclus.
  • TRANSPOSITION – Change les notes déclenchées par chaque touche, sur une plage de 12 demi-tons vers le haut ou vers le bas.
  • MASTER TUNING – La fréquence de la note A4 peut être modifiée de la valeur par défaut de 440 Hz à toute valeur comprise entre 415,5 et 465,9 Hz, par intervalles de 0,1 Hz.
  • OCTAVE SHIFTING – Modification des octaves des parties individuelles en mode split ou layer.
  • TEMPERAMENT – Comprend 17 types de tempérament différents préréglés.
  • SENSIBILITÉ AU TOUCHER – 5 intensités différentes pour ajuster la sensibilité à la vélocité des touches.

Modes

Le PX-S6000 comprend les 3 modes principaux standard : Layer, Split et Duet Play Mode.

Le mode Layer (couche ou double) permet à chaque pression de touche de déclencher deux sons simultanément. Par exemple, vous pouvez superposer un préréglage de piano à queue de concert avec un préréglage de piano électrique pour obtenir un son riche et plus large.

Le mode double du Casio PX-S6000

Le mode Split divise le clavier en deux moitiés, chacune avec un preset différent. Le point de partage est modifiable et le mode couche peut être activé pour la partie droite.

c

Il existe également un mode de jeu en duo, qui divise le clavier en deux sections avec une gamme d’octaves identique. Ce mode est plus adapté au soutien scolaire à domicile, car il permet aux enseignants de s’asseoir à côté de leurs élèves, ce qui facilite les démonstrations.

Le mode duo du Casio PX-S6000

Entrée micro et effets

Le PX-S6000 est équipé d’une entrée micro TRS (3,1 mm), qui offre une liste d’effets étonnamment complète (la même que celle du PX-S7000).

L’entrée micro arrière comporte un bouton de réglage du volume sur le côté, ce qui vous permet d’adapter le gain à votre modèle de microphone.

L'entrée micro du Casio PX-S6000

Douze types d’effets sont disponibles, dont des égaliseurs, des limiteurs, des chorus et des phasers. Ces effets sont corrects et peuvent convenir à des performances en direct.

Notez que l’alimentation fantôme n’est pas prise en charge, ce qui signifie que les microphones à condensateur ne sont pas pris en charge. Cela se justifie dans le contexte des performances en direct, mais si vous souhaitez une solution d’enregistrement tout-en-un, je vous recommande d’utiliser une station de travail audionumérique (DAW) externe.

Arpégiateur

Le PX-S6000 comprend un arpégiateur intégré avec 50 motifs.

L’arpégiateur peut être engagé en activant le bouton F correspondant. Une fois activé, le fait de jouer n’importe quel accord ou n’importe quelle combinaison de touches déclenchera une séquence d’arpégiateur basée sur les touches que vous avez pressées.

Les joueurs de synthétiseurs devraient être intimement familiers avec cette fonctionnalité, et il est agréable de la voir incluse ici pour les présélections de pad et de lead.

Enregistrement et lecture de chansons

Le PX-S6000 comprend un enregistreur de chansons intégré.

Le format MIDI du Casio PX-S6000

Les chansons peuvent être enregistrées en MIDI ou en audio. Les chansons MIDI peuvent comprendre jusqu’à 5 chansons avec 30 000 notes, et les pistes audio ont une durée maximale de 25 minutes.

Les chansons MIDI peuvent également comprendre jusqu’à deux pistes, ce qui permet d’effectuer un overdubbing de base ou de répartir les parties gauches et droites sur plusieurs sessions d’enregistrement.

Les chansons peuvent être déplacées ou enregistrées directement sur une clé USB.

Connectivité Bluetooth

Le Bluetooth du Casio PX-S6000

Le PX-S6000, comme le reste de la gamme PX-S, ne dispose toujours pas de la fonctionnalité Bluetooth intégrée. Cependant, chaque unité est livrée avec l’adaptateur audio et MIDI sans fil WU-BT10, qui s’insère dans le port USB de type A à l’arrière en tant que récepteur Bluetooth.

Les fonctions audio et MIDI Bluetooth sont toutes deux prises en charge. Cela signifie que le PX-S6000 peut fonctionner comme un haut-parleur Bluetooth externe pour la lecture de morceaux, tout en étant capable de fonctionner avec les applications Android/iOS prises en charge, telles que l’application de Casio, Casio Music Space.

Je trouve l’adaptateur Bluetooth externe un peu bizarre. La plupart des autres fabricants intègrent la fonctionnalité Bluetooth directement dans le chipset, donc le fait que Casio insiste encore pour utiliser un dongle externe me semble bizarre. Bien que la fonctionnalité ne soit pas affectée, je serais prudent, car un dongle USB peut facilement se perdre après une performance.

Casio Music Space

L'application Casio Music Space

L’application de Casio pour le PX-S6000 est Casio Music Space, qui remplace l’application Chordana Play, qui était le pilier de Casio pour la plupart de ses pianos numériques.

Les fonctionnalités de l’application comprennent le piano roll, la visionneuse de partition, le lecteur de musique, le contrôleur à distance et le simulateur de concert en direct.

La télécommande remplace les commandes intégrées et permet d’accéder à l’ensemble des fonctions du PX-S6000 via l’écran tactile de votre appareil intelligent. Grâce au schéma de commande intuitif, je n’ai pas trouvé cela nécessaire, mais c’est une alternative pour ceux qui en ont besoin.

Le piano roll, le visionneur de partition et le lecteur de musique sont également des options d’apprentissage interactif, qui vous permettent même d’intégrer vos propres fichiers MP3 et MIDI dans votre routine d’entraînement.

Casio Music Space

Enfin, il y a le Live Concert Simulator, qui prétend “analyser n’importe quelle performance” et “ajouter une nouvelle dimension à votre jeu”. C’est un objectif ambitieux, mais je l’ai trouvé un peu gadget, ajoutant essentiellement une couche de bruit ambiant à votre jeu. Bien que cela soit intéressant, je ne l’ai pas trouvé particulièrement utile.

Quoi qu’il en soit, 4 fonctions utiles sur 5 font que l’application vaut la peine d’être testée. Je considère cette application comme un bonus agréable qui n’est pas obligatoire, car le PX-S6000 fonctionne déjà très bien dès sa sortie de l’emballage.

Connectivité

En tant qu’instrument axé sur les performances, le PX-S6000 offre une bonne sélection d’options de connexion analogique sur son panneau arrière.

Le clavier est équipé de deux prises pour casque d’écoute à l’avant de l’appareil, à côté des touches. La connexion supérieure est un mini jack TRS, tandis que la connexion inférieure utilise un connecteur TRS 6,3 mm.

La connectivité du Casio PX-S6000

Pour les amplificateurs ou les haut-parleurs externes, le PX-S6000 offre des sorties ligne stéréo 6,3 mm, avec prise en charge des sorties mono. Il aurait été intéressant de disposer de sorties XLR symétriques, mais il est facile d’y remédier à l’aide d’une boîte de direct externe.

Des prises pour pédale d’amortissement et pédale d’expression sont également disponibles. La polarité peut également être modifiée dans le menu des paramètres embarqués, ce qui garantit la prise en charge de la plupart des pédales standard.

Une prise “unité de pédale” permet au PX-S6000 de se connecter à des configurations à trois pédales, comme la SP-34. Cette prise ne prend en charge que le connecteur propriétaire de Casio, de sorte que les configurations à triple pédale d’autres marques ne fonctionneront probablement pas.

Pour les entrées micro, il y a une prise mono TRS Mic In, qui devrait fonctionner avec la plupart des microphones dynamiques que vous pouvez trouver.

Le port USB de type A est principalement utilisé pour la connectivité Bluetooth via l’adaptateur WU-BT10. Toutefois, il peut également être utilisé pour les clés USB, ce qui permet de stocker des chansons enregistrées.

Enfin, le port USB de type B permet l’interaction entre le PX-S6000 et un appareil hôte, tel qu’un PC. Cela permet au PX-S6000 d’agir comme un contrôleur MIDI.

Notez que le support USB Audio est absent, vous aurez donc besoin d’une interface audio externe pour enregistrer les échantillons intégrés.

Dans l’ensemble, le PX-S6000 offre tout ce dont vous avez besoin pour une utilisation à domicile ou en concert. J’aurais aimé disposer d’options supplémentaires telles qu’une interface audio USB intégrée et des sorties XLR symétriques, mais il est facile d’y remédier avec du matériel externe.

Accessoires

Par défaut, le PX-S6000 est livré avec les accessoires suivants :

  • Manuel d’utilisation
  • Support à partitions
  • Adaptateur Bluetooth WU-BT10
  • Pédale de commutation SP-3
  • Adaptateur CA

Le PX-S6000 est livré avec le strict minimum de ce dont vous avez besoin pour commencer à jouer, mais il y a quelques achats supplémentaires qui pourraient l’aider à mieux s’adapter à son rôle de piano de concert.

Pédale

La pédale de commutation SP-3 fournie avec le PX-S6000 fonctionne, mais à peine. Le jeu de fonctions de base de cette pédale signifie qu’elle manque de support de demi-pédale, et sa forme est également loin d’être idéale.

La pédale Casio SP-3

Je recommande vivement l’utilisation d’une autre pédale qui tire pleinement parti des fonctionnalités de la PX-S6000.

La SP20 de Casio est une option mono-pédale décente, bien que je la trouve un peu trop légère et dépourvue de la fonction demi-pédale.

Casio recommande la SP-34 en option, qui est une configuration à trois pédales conçue pour d’autres produits de la gamme PX-S. Pour sa taille compacte, elle fonctionne étonnamment bien.

La pédale de sustain Casio SP-34

Cependant, la plupart des gens n’ont pas besoin des pédales soft et sostenuto du SP-34, qui finissent par devenir un encombrement supplémentaire.

Heureusement, le PX-S6000 est compatible avec la plupart des pédales d’étouffement génériques disponibles sur le marché. Je recommande donc la DS-1H de Korg, une pédale qui m’a bien servi au fil des ans et qui s’adapte au format du PX-S6000 grâce à son faible encombrement.

Support

Casio recommande d’acheter séparément le support CS-90P. Ce support est assez similaire à celui du PX-S7000, dont nous avons fait l’éloge dans notre précédente évaluation.

Si vous avez l’intention d’utiliser le PX-S6000 comme piano numérique de type meuble, il vaut la peine d’être acheté.

Le support CS-90P

Cependant, le CS-90P est assez lourd, ce qui rend sa portabilité difficile pour les musiciens qui jouent en concert.

Au lieu de cela, les artistes pourraient se tourner vers ces suggestions conventionnelles axées sur la portabilité. La petite taille du PX-S6000 lui permet de s’adapter à la plupart des supports disponibles sur le marché.

Casques d’écoute

Les casques d’écoute sont très pratiques lorsque vous souhaitez vous entraîner en privé, en vous concentrant uniquement sur votre jeu sans déranger les autres personnes à proximité.

De plus, une bonne paire d’écouteurs fournira un son plus clair et plus détaillé que les haut-parleurs embarqués.

Le mot de la fin

Avantages

  • Conception de la série PX-S axée sur la portabilité
  • Schéma de contrôle intuitif parfait pour les musiciens qui jouent en concert
  • Excellents sons de piano et de touches
  • Section d’effets approfondie (supérieure à celle du PX-S7000 !)

Inconvénients

  • L’action de la touche du PX-S ne convient pas à tout le monde
  • Pas aussi approfondi que les pianos de scène dédiés

Le PX-S6000 est un piano numérique intuitif, esthétique et, surtout, sonore. Malgré son nom et son prix, il ne donne pas l’impression de déclasser l’excellent PX-S7000.

Vous perdez les échantillons de grand concert haut de gamme de New York et de Hambourg du PX-S7000, mais vous obtenez en échange d’excellentes fonctions de performance en direct.

À cet égard, le PX-S6000 parvient à surpasser le PX-S7000, en offrant aux musiciens de concert davantage de possibilités de personnalisation que les pianos numériques conventionnels, empiétant ainsi sur le territoire des pianos de scène axés sur les concerts.

En tant que musicien appréciant les fonctions de réglage et de performance en direct, le passage du PX-S7000 au PX-S6000 m’a semblé libérateur. Je me suis surpris à utiliser beaucoup plus les jeux de boutons F et les boutons d’expression, ce qui a ajouté une dimension supplémentaire de créativité.

Cependant, je ne pense pas que le PX-S6000 remplacera tout de suite nos recommandations en matière de piano de scène.

L’action des touches à échelle réduite de Casio aura toujours ses détracteurs, car sa longueur de pivot plus courte pourrait être un obstacle pour certains. De même, les boutons tactiles n’inspirent pas la même confiance que d’autres instruments dotés de boutons tactiles.

Enfin, les options de connectivité semblent un peu limitées, avec l’absence de Bluetooth et d’USB Audio intégrés. Cela dit, aucune de ces critiques n’enlève rien aux capacités du PX-S6000.

Le seul problème potentiel est l’action de la touche qui divise, donc je conseille fortement d’essayer le clavier en personne (ou d’utiliser les politiques de retour des revendeurs), juste pour être sûr que ces touches fonctionnent pour vous.

En résumé, le PX-S6000 est un piano numérique magnifiquement conçu qui s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux artistes.

Bien qu’il n’ait pas les mêmes capacités que les instruments à visée laser qui répondent à un cas d’utilisation spécifique, il parvient tout de même à impressionner en tant qu’outil polyvalent.

Alternatives

Casio PX-S6000 vs Kawai ES920 (Test complet)

Le Kawai ES920 est une alternative de prix similaire pour les personnes intéressées par les capacités du PX-S6000 en tant que piano numérique, notamment en termes d’émulation de piano à queue de concert.

Bien que l’ES920 ne puisse pas nécessairement rivaliser avec le PX-S6000 en termes de portabilité, il tire parti de son encombrement et de sa taille.

La mécanique RH3 de Kawai est utilisée ici, et elle remporte définitivement la palme en termes de sensation, malgré sa construction entièrement en plastique.

La plus grande largeur de l’instrument signifie qu’il n’y a pas de compromis sur la longueur du pivot, et l’inclusion par Kawai d’un échappement et de contrepoids aide à donner au RH3 une sensation plus réaliste pendant le jeu.

Il existe également le préréglage de l’instrument de concert SK-EX, caractéristique de Kawai, alimenté par le moteur sonore Harmonic Imaging XL (HI-XL).

Ces sons sont des enregistrements des instruments Shigeru Kawai, et c’est facilement l’un de mes échantillons de piano préférés disponibles sur le marché.

En combinant les touches, les sons et les haut-parleurs de 20 W bien réglés, l’ES920 offre une expérience de jeu de piano magnifiquement authentique que le PX-S6000 ne peut tout simplement pas égaler.

La contrepartie est le manque de variété. Si les échantillons SK-EX sont remarquables, le reste des 38 sons de l’ES920 n’a tout simplement pas le même niveau de qualité. En termes de variété et de personnalisation, l’ES920 n’a rien à envier au PX-S6000.

Quoi qu’il en soit, l’ES920 remplit son rôle de piano numérique à la sonorité magnifique, ce qui peut suffire si vous n’avez pas besoin de toutes les fonctionnalités offertes par le PX-S6000.

Casio PX-S6000 vs Roland RD-88 (Test complet)

LeRD-88 de Roland est une alternative que je recommanderais à ceux qui aiment les capacités de performance du PX-S6000.

Si vous souhaitez utiliser un instrument pour la scène, il est judicieux d’opter pour un piano de scène dédié, et le RD-88 est l’une des options les plus populaires, en raison de son prix plus abordable.

A mon avis, la principale différence à noter est l’accent mis par le RD-88 sur les commandes physiques. La plupart des fonctionnalités dont vous avez besoin du bout des doigts sont accessibles par un bouton ou une molette physique dédiée, ce qui, pour moi du moins, inspire plus de confiance que le système de contrôle tactile du PX-S6000.

De même, l’action de touche PHA-4 Standard est l’une des touches les plus appréciées pour son authenticité et son réalisme.

Le RD-88 ne déçoit pas non plus en termes de polyvalence. Plus de 3000 presets sont disponibles, et le pedigree de Roland en matière d’instruments électroniques transparaît dans la qualité générale des presets, même pour les sons ne relevant pas du piano.

Combiné à la section d’effets approfondie, il y a beaucoup de place pour sculpter le son.

Cela dit, tout n’est pas rose en termes d’interface utilisateur. Bien que le contrôle du RD-88 pendant les performances soit simple et intuitif, il n’est pas facile d’y parvenir.

Le processus de conception sonore sur le RD-88 est légitimement pénible, principalement en raison de l’absence de bouton encodeur, ce qui vous oblige à naviguer à l’aide des touches fléchées. Cela rend la conception du son et le réglage fin très pénibles et nécessite un investissement initial important en temps lors de la préparation d’un concert.

Par ailleurs, si l’ensemble sonore de Roland est généralement d’excellente qualité, ses pianos (alimentés par le moteur SuperNATURAL) sont un peu moins détaillés que ceux d’autres fabricants. Je trouve que les pianos SuperNATURAL sont un peu secs et je préfère les échantillons de Hambourg de Casio.

Cependant, si vous êtes prêt à contourner ces problèmes, le RD-88 ne vous décevra pas. Il s’agit d’un piano de scène très performant entre de bonnes mains et il suffira certainement à satisfaire tous les concepteurs sonores, à l’exception des plus exigeants.

Laisser un commentaire